Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parce que les affaires ne recelaient pas encore assez de secrets la loi va leur fournir un coffre-fort, et nos représentants leurs offrent les clefs.

Ce sujet déjà abordé récemment ici sur ce blog vaut bien qu'on y revienne, tant les conséquences risquent d'être désastreuses. Il est pourtant comme nombre d'autres sujets importants d'actualité, noyé dans la masse des divers thèmes dont se sont emparés les politiques pour répondre aux injonctions du chef de l'État qui veut tout détruire le plus vite possible, oui je parle de destruction, car il s'agit bien de l'anéantissement de la France sociale, tout autant que des faibles avancées environnementales déstructurées et atténuées qu'elle avaient péniblement amorcée.

Médiapart met en lumière en particulier les incidences sur l'affaire du "scandale du Phonegate" que la clause de confidentialité de la directive européenne, que va transposer dans le droit français la future loi "secret des affaires", fait peser sur le futur. Si la présentation de la situation qu'en font les auteurs dépeint des conséquences uniquement dans la sphère des équipements utilisant des ondes électromagnétiques, il n'est pas difficile d'extrapoler à partir de cette démonstration pour l'élargir à de nombreuses autres thématiques, les phytosanitaires, la nanotechnologie, les diverses émanations chimiques, etc.

Lorsque cette après midi je me suis laissé embarqué dans le visionnage de la prise de parole de François Ruffin, que j'apprécie de plus en plus, devant ses homologues de l'assemblée nationale, au delà de son attitude, des mots qu'il a employé, ce qui m'a sidéré, c'est son auditoire !

Un hémicycle clairsemé, si ce n'est guère surprenant, pourrait laisser envisager, et c'est ce que naïvement j'espérais encore, que les rares présent·e·s soient là pour au moins s'intéresser à ce qui se dit, parce que le ou les sujets abordés faisaient parti de ceux pour lesquels sa propre présence s'imposait pour honorer son mandat.

Mais non, les avez vous regardé ? Avez-vous senti l'attention prêtée ?

Avez-vous observé le désintérêt flagrant dont la plupart des si peu nombreux députés font preuve assis là, qui de lire ses mails, qui de lire ses msm ou parcourir facebook ou twitter, qui de s'inquiéter plutôt de ce que peux avoir à dire la personne venant interrompre le peu d'écoute, qui de somnoler, et ce sont là celles et ceux à qui on a délégué tout notre pouvoir au nom de la démocratie "représentative", on a les représentant qu'on mérite, c'est ça ?

En terme de protection des populations on peut pas dire qu'avec de tels garants les secrets soient bien gardés, mais par contre on peut être sûr que s'il en trahissent ce seront ceux qui se retourneront contre nous.  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article