Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si vous n'y faite pas gaffe, dans internet il y a tout de vous, n'y perdez pas votre âme, ou ce qui vous est le plus cher ! Haro sur les GAFAM.

Les informations sur nos vies, sur ce que sont nos goûts, nos intérêts, nos sensibilités, nos opinions, nos valeurs transpirent au travers nos recherches, nos prises de positions sur le net, nos interventions sur les réseaux sociaux, et même nos achats, ce sont nos données privées, elles nous appartiennent en propre. Dans la vie courante seuls nos plus proches ami·e·s ou quelques membres de nos familles sont en mesure de réunir tout un étalage d'informations à notre sujet pour estimer nous connaître à peu près.

En savent-il autant que ce que nous confions à la toile de nos "données personnelles" ?

Très probablement non. Outre ce que nous partageons volontiers, il y a sur le net des détails, qui n'en sont pas, des "trucs" que nous ne confirions à personne parfois, et puis surtout il y a ces algorithmes qui vont nous "cataloguer", nous classer, pour ensuite nous aiguillonner, nous suggestionner, nous hameçonner, pour tenter de nous influencer.

Un homme averti en vaut deux ! 

Averti nous le sommes, pour peu qu'on s'informe correctement, averti je le suis, mais savoir ne suffit pas. Je sais les risques et pourtant j'utilise encore certains GAFAM, parce qu'ils sont si "pratique" en tout cas moi c'est pour cela que j'en utilise encore certains, GOOGLE et certain de ces outils notamment, pour lequel je ne trouve pas d'équivalent qui me satisfasse dans ma manière d'aborder mon utilisation du net, et puis "youtube" que je ne laisse pas m'envahir. Mais qu'importe la manière dont moi j'utilise internet ce qui compte c'est comment les grands groupes qui rendent internet simple nous utilisent.

S'il y a de fantastiques possibilités avec le net il y a aussi de grand danger, du fait même que tout peut y être, tout peut s'y faire, qu'il y règne une très large "liberté" certains diront trop, tout dépend du point de vue et de quoi on parle. Il y en a qui y prennent trop de liberté en tout cas au dépend de l'intérêt des individus qui sont censés être protégés par eux.

Protections des données qu'ils disaient !

Données qu'ils prélèvent en fait, qu'ils stockent, qu'ils revendent même pour certaines, allons nous les laisser faire ?

Je ne consens pas à ce qu'on me dissèque ainsi, ni a ce qu'on m'exploite ainsi, je vais donc me joindre à l'action de groupe contre les "GAFAM".

À vous de voir ce que vous en ferez ?

Vous savez qu'en lisant cela vos adversaires "GAFAM" vont savoir que vous êtes potentiellement de celles et ceux qui pourraient fomenter contre eux !

Vous savez qu'en lisant cela vos adversaires "GAFAM" vont savoir que vous êtes potentiellement de celles et ceux qui pourraient fomenter contre eux !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article