Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les huiles végétales biocarburants, industrialisation de l'accaparement des terres, du détournement des terres vivrières et de la déforestation.

La folie aurait-elle TOTALement gagné certains industriels, et nous avec, ou finalement certains retrouveraient-ils un peu de raison ?

TOTAL a bien tenté dans un premier temps de brouiller les pistes au sujet de ses intentions de reconversion de sa raffinerie de Mède près de Martigues, mais l'alerte donnée a finalement été confirmée

Alors que l'État s'apprête à donner son feu vert à TOTAL pour la poursuite de l'utilisation des agrocarburants de première génération, soit ceux qu'ils faut impérativement proscrire, il y en a pour penser qu'a cause ou grâce à la pression citoyenne, l'industriel ferait peut-être un virage, j'en doute vraiment, je pencherais plutôt pour un mirage !

Comme pour beaucoup d'autres aspects de la transition énergétique, rien n'est vraiment ce qu'on veut nous faire croire que c'est, faire baisser la part de pétrole pour nos déplacements ne peut évidemment que sembler être une bonne idée à défendre, sauf que si le remède est pire que le mal, ça devient tout sauf une bonne idée.

Les agrocarburants en vert biocarburants, ne pourraient être une bonne idée que si ils n'étaient pas un plaie environnementale, social et sociétal, loin de chez nous qui pensions faire un bonne action, eh bien non, rien n'est simple !

En guise de bonne idée cela nous fait participer à la déforestation, à l'éviction et au pillage de paysans de leurs terres, à l'élimination de tout un panel d'animaux et végétaux, dont la représentation au regard des populations prend l'image des orang-outan, pointe de l'iceberg des pertes de biodiversités, et la liste des méfaits ne s’arrête pas là puisque cela participe en plus au réchauffement climatique.

Cela n'est-il pas une vrai folie ?

Pensez-vous continuer à y participer ?

Mais moi ça me suffit pour garder les mauvais vieux carburants et surtout n'en consommer que le moins possible.

Mais moi ça me suffit pour garder les mauvais vieux carburants et surtout n'en consommer que le moins possible.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article