Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France, exécutante des desiderata européen, va se priver d'une partie de la production hydroélectriques. D'autre y font pourtant barrages.

L'affaire n'est pas nouvelle, elle est même en branle depuis plusieurs années, la commission européenne souhaite imposer aux pays européens de faire entrer la production électrique par barrage hydroélectrique dans le grand marché de la "concurrence libre et non faussée" alors pour libre dans leur esprit ça signifie être obligé pour les états de faire ce qu'Europe veut, vous m'accorderez qu'en terme de liberté, on a vu mieux, mais que dire de la concurrence non faussée quand presque un seul pays finalement va répondre aux prétendues "injonctions imparables" de l'Europe, plus faussé je vois pas !

1/3 des barrages pourraient donc bientôt voir leurs concessions acquissent par des entreprises privés, et c'est ainsi la France qui serait privé de la manne que représente la production électrique hydraulique d'une rentabilité exemplaire procurant en plus le coût de l'électricité le moins cher du marché, la plupart des autres pays européens ont décidé de se préserver d'un telle imbécillité, mais en France ça n'a pas marché !

La France sera-telle donc quasiment la seule à se soumettre à la logique ultra libérale ?

Il y en a pour le dénoncer, je fais parti de celles et ceux là !

NB : La production hydroélectrique si elle est la moins coûteuse en terme de production, est tout de même néfaste dans sa conception et dans ses effets directs et indirects, son impact environnemental est loin d'être neutre, il ne faut jamais oublier cela ! 

 

Et pour y faire barrage ont va pas s'en priver !

Et pour y faire barrage ont va pas s'en priver !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article