Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je blogue, 8 ans de partage pour le partage, dans l'espérance d'un espoir. L'utopie d'aujourd'hui est l'avenir possible demain.

OverBlog me fête un anniversaire, moi qui ne prête que peu d'attention à ce genre de révolutions calendaires sinon par convention sociale, et quand il s'agit de les fêter avec des proches ou des connaissances qui elles et eux y tiennent. Toutefois cela suscite en moi une réaction inattendue, l'envie de faire une forme de bilan, au bout de 8 ans ce n'est sans doute pas superflu. 

Et cela tombe plutôt bien et me donne l'opportunité de souligner que j'ai changé avec ce blog comme ce blog à évolué lui aussi avec moi en fonction de mes découvertes et prises de conscience, il y a donc des points qui méritent je crois d'être précisés, et j'en avais l'intention depuis déjà quelques temps, sans y parvenir, ce billet sera donc dédié à cela.

La première chose qui me semble très importante à spécifier, c'est que ce que je diffuse ou partage, n'est pas nécessairement quelque chose que je crois indépassable ou spécifiquement la stricte position unique que je pourrais défendre ou prendre en point de repère, juste qu'au moment et en fonction de l'actualité ou des thèmes abordés, ces éléments me semblent ouvrir des pistes de réflexions ou amener des arguments et des raisonnement qui m'apparaissent digne d'intérêt.

La deuxième c'est que ce qui me motivait à l'origine, à savoir l'écologie, la défense de l'environnement, prenait déjà en compte l'incidence et les liens qu'il y a avec le social et le sociétal, tout ce que j'ai appris depuis a non seulement conforté cette conscience que tout est lié, mais amplifié plus encore cette certitude que rien ne peut bouger en faveur de l'écologie si nos ressorts sociétaux ne bougent pas aussi, et surtout, et ça c'était tout à fait non intentionnel, et non considéré, j'ai acquis et compris qu'une dimension inévitablement nécessaire m'avait échappé jusque là, le champ politique. Comme peuvent le constater celles et ceux qui me lisent maintenant la dimension politique est pleinement entrée dans ce blog comme elle est maintenant ancrée en moi.

Un autre changement profond s'est opéré en moi, au fil des années et des révélations qui a donc aussi transformé l'orientation de mes analyses et de la vision que je me fais de ce qui cadre notre vie et qui la conditionne. Je n'étais pas convaincu que les sciences des humains seraient suffisantes et efficaces en tout, je suis maintenant pleinement convaincu qu'elles en sont l'un des pires dangers desquels il faut se méfier.

Le dernier point qui me semble vraiment être le fruit sans doute le plus significatif de toutes les recherches que j'ai faites pour comprendre l'évolution humaine et de notre société et qui a fondamentalement transformé, non seulement le message essentiel que je souhaite véhiculer et partager au travers ce blog, mais aussi mon existence et ma manière de vivre, c'est que le fondement structurel même de nos sociétés modernes et scientistes est basé sur un dogme idéologique néfaste, illusoire et suicidaire pour l'humanité, la croyance doctrinaire en la "croissance infinie".

Toutefois j'avance avec toujours à l'esprit que le doute en tout est permis, que ce qui me convainc aujourd'hui peut demain être éclairé par de nouveaux éléments que je n'avais pas encore découverts et pris en compte, aussi suis-je plus dans l'établissement de questionnements, que dans l'attestation de réponses irréfutables et non questionnables. J'ai tout de même des convictions qui elles ont surtout été confortées, dont une en particulier, c'est qu'il faut impérativement ne pas se refuser à se remettre en question en permanence, c'est d'ailleurs sur cette persuasion que j'espère en communicant parvenir à aider certains ou certaines à avancer également en découvrant des éléments qui leurs manquaient encore.

Il reste une chose à dire et celle là est nettement moins facile et confortable, en 8 ans si je ne m'en tenait qu'a des choses visibles, palpables et démontrables, je devrais me résoudre à considérer que je n'en mesure aucun retour positif si ce n'est que c'est pour moi le moyen d'expression qui me convient et à travers lequel j'exprime ce que je suis. 

8 ans de blog, 8 ans donc d'une certaine façon dans le désert, mais pourquoi donc continuer ce qui semble si invisible sinon inutile ?

Pourquoi dans le désert ? Parce qu'à mon grand étonnement mes écrits restent quasiment sans commentaires, sans qu'un véritable échange ne s'instaure entre certain·e·s lectrices et lecteurs, en tout petit nombre, je dois le reconnaître. J'ignore donc l'impact ou le ressenti qu'ils provoquent ou non. Il va sans dire que cela me pose question et me chiffonne, mais comme je ne blogue pas pour en tirer reconnaissance, mais pour partager ce qui me semble important à mettre en commun ou à relayer en y joignant l'analyse ou l'interprétation que j'en fais à titre personnel, je persiste.

Pourquoi persister ? Parce que je n'espère qu'une chose à travers ces diffusions et ces élucubrations, toucher comme une goutte d'eau saurait le faire, ne serais-ce qu'une personne qui, parce qu'elle était probablement à une goutte d'eau près de prendre conscience d'un fait ou d'une vision de la situation telle que je la perçois, être cette étincelle qui mettrait le feu à un comburant qui ne demandait qu'a s'enflammer consciemment ou pas.

Si je peux aider à ce qu'une personne avance dans sa vie et la voie transformée dans le sens de l'amour et du partage humaniste et écologiste, alors ce blog n'aura pas été vain.

Mais ça prépare un autre demain et encore un autre et encore un autre........

Mais ça prépare un autre demain et encore un autre et encore un autre........

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article