Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exils et migrations, un véritable accueil est souhaitable, possible et avantageux à plus d'un titre, c'est surtout la seule position digne !

Existe-t-il une seule époque de l'histoire et un seul peuple qui ai repoussé, aussi honteusement, comme s'engagent à le faire nos dirigeants des pays européens, les nécessiteux ?

Me revient les évocations récentes de barbarie en réaction à certains faits insupportables, et je me pose la question de savoir si l'évocation de peuples qui dans l'Histoire ancienne auraient repoussés avec autant de détermination que celle que nos décideurs démontrent les étrangers dans le besoin qui passaient ou cherchaient un nouveau havre de paix, n'aurait pas été caractérisée de cette qualification de barbares ?

Comment un pays aussi riche que la France peut-il avoir une politique de rejet  du demandeur d'asile aussi indigne ?

Nos ancêtres, qui ont vu arriver des quatre coins de la planète de parfaits étrangers, qui ont accepté les voir s'installer comme nouveaux résidents, puis les côtoyer comme voisins, pour beaucoup les accompagner ensuite comme concitoyens, et finir par les considérer pour la plupart comme des camarades,  et pour beaucoup des amis finalement, seraient sans doute ébahis et stupéfaits de constater le repli sociétal dont nous sommes témoins.

Certes tout n'est pas simple, limpide, sans aspérités, il y a même de réelles difficultés, des échecs notoires, des cohabitations pour le moins compliquées et difficiles, mais quelles en sont les causes profondes ?

Sont-ce les nouveaux arrivés d'ailleurs ? Sans doute pour certains dans certains cas.

Sont-ce les politiques d'accueil et d'intégration qui sont obsolètes et ou erronés ? C'est bien ce que je crois pour l'essentiel et la majorité des échecs.

(Intégration : notion que je sais controversée et questionable, mais je ne connais pas d'autre façon de dire qu'il me semble qu'au mieux c'est la seule chance qu'on leur accorde, celle de s'intégrer ! Je pense pour ma part que ce qu'il faudrait envisager et mettre en œuvre ce serait plutôt admettre que leur liberté leurs confère le droit de faire ce qu'ils veulent de cet accueil et de le traduire ou le transformer, le  vivre comme ils l'entendent, allant de la fusion au séparatisme tout comme c'est le droit intrinsèque à tout humain natif) Cette prétendue souhaitée intégration n'en est même pas une la plupart du temps car elle est plutôt orientée assimilation (très souvent ratée) et exploitation (régulièrement réussie par contre).

Une fois de plus, et pour une thématique de plus, contrairement à ce que l'on veut nous imposer, il y a des alternatives.

Le rejet des exilés et des migrants n'est pas une fatalité, les 1er et 2 mars avaient lieu la "Convention nationale sur l'accueil et les migrations", pas la vision gouvernementale de ces questions, mais celle de villes et villages qui ont expérimenté, avec succès, cet accueil dans des conditions pourtant loin d'être optimum, et grâce en particulier à l'accompagnement de nombreux bénévoles. J'ai participé (peu) et été (de loin, question de temps et de distance) témoin de l'expérience de l'ouverture, la vie, et la fermeture récente d'un CAO, surtout au travers de personnes qui s'y sont elles par contre impliqués très étroitement. Ce que je peux dire c'est que comme dans de nombreux endroits la peur et la suspicion ont laissé place à la tranquillité et la reconnaissance d'une population pourtant intoxiquée par une propagande préalable frontiste appuyée, que l'expérience à fait taire finalement. 

De ces deux jours résulte un "manifeste" que je vous invite à examiner, l'accueil est possible, c'est l'affaire de tous, il est souhaitable parce qu'il est de toute manière inévitable à terme et qu'il serait donc bien plus efficient de s'y préparer très sérieusement, il est avantageux parce qu'il apporte tellement plus qu'il ne crée de difficultés.

En réalité je me demande très sérieusement si ce n'est pas s'y refuser qui engendre le plus de problèmes et de difficultés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article