Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tungstène / uranium "appauvri", l'un et l'autre transpercent mieux, l'un tue une fois et un peu plus, l'autre tue à vie! Histoire d'une abomination.

Tungstène, uranium appauvri, même combat, même finalité en terme d'amélioration dans l'horreur des munitions, mais pour l'uranium appauvri, la radioactivité en sus, qui fait de la balle une mort exponentielle, l'extinction démultipliée permanente.

Des circonstances inattendues m'ont amené il y a bientôt deux ans à m'inscrire dans un mouvement de la société civile pour m'opposer à la relance minière dans le territoire sur lequel j'habite, étendue dans mon esprit instantanément au monde incluant sans distinction Bretagne, France et tout ce que peux représenter l'ailleurs du ni ici ni ailleurs!

Si comme pour de nombreux autres sujets ce sont les impacts écologiques et environnementaux qui ont été le déclencheur de mes questionnements, puis de mon intérêt et par delà de ma volonté d'agir. Découvertes faisant, de nombreuses autres conséquences me sont apparues et amplifient ma détermination à dénoncer la volonté du gouvernement actuel et de ceux qui l'ont précédé depuis Sarkosy à relancer l'activité minière pour extraire du sous-sol les divers minerais qui enrichiraient alors, non pas les territoires et le pays, mais les sociétés minières internationales, leurs actionnaires et le système financo/boursier.

Si parmi ces minerais le tungstène à une place de choix en France dans la liste des métaux recherchés, l'uranium lui n'est plus disponible ou si peu dans les sous-sols métropolitains, que c'est plutôt dans les usines de retraitement qu'il est prisé et atomisé. 

L'une des dernières prise de conscience que j'ai faite en m'informant sur la destination des métaux m'a ouvert les yeux sur l'utilisation de certains d'eux, en particulier le tungstène, particulièrement intensive et importante par l'armée et l'industrie des armes. Ce qu'il apporte comme optimisation des effets pénétrants est déjà alarmant mais que dire de ce que l'uranium appauvri perfore comme espoir de voir le nombre de blessés et de morts liés à quelque conflit armé que ce soit diminuer pour un pacifiste comme moi! L'exacte inverse se produit, comme avec l'agent orange au Vietnam par exemple, les munitions à l'uranium appauvri ne cesse pas de blesser ou de tuer après avoir atteint leurs premières cibles, non, ensuite elles continuent leur œuvre de destruction et de mort ailleurs même que sur leur terrain d'opération premier, se répandant par les airs et par les eaux.

Quand un crime de guerre avec des armes interdites devient un crime contre l'humanité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article