Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non la compétition n'est pas plus naturelle que la coopération, la sélection naturelle transcende aussi l'entraide.

Tout comme il y a des alternatives au capitalisme, il y en a au dogme compétitif Darwiniste pourtant élevé au rang d'insurpassable principe naturel prédominant alors qu'il n'est que l'un des aspects de la sélection naturelle qui voit aussi traverser les ages et perdurer les fruits de la coopération. 

Cette prétendue primauté dominante de la compétition est un conte maléfique, un mythe ravageur, un récit manipulateur qui disculpe les envieux de puissance et de pouvoirs, elle leur sert d'alibi et d'excuse pour marcher sur les autres en prétextant que c'est naturel que de  vouloir être des vainqueur·e·s, de celles et ceux qui "réussissent", de celles et ceux qui dominent. Tou·te·s n'utilisent pas la violence ou la domination pour avancer et gagner, ce n'est pas ce que je veux dire, mais la plupart en légitime les ressorts parce qu'ils serraient "naturels" !

En quoi la compétition justifierait-elle la violence ? En ce que pour gagner il n'y a souvent pas d'autre choix plus simple et de raccourci plus rapide et efficace que de s'adonner à l'exercice de la force qui peut prendre diverses formes et travers.

La croyance en cette fable qui voudrait que la compétition soit le moteur et l'essence de la vie n'est pas complètement dénuée de fondement, mais elle omet l'autre dynamique essentielle de l'existence qu'est la coopération.

Cette thématique je l'ai déjà abordé et j'y reviendrais c'est sûr tant elle est fondamentale, ce qui me l'a remise au sommet de la pile des sujets à aborder ce jour ce sont deux articles lus aujourd'hui qui l'un et l'autre mettent en exergue ce que la coopération produit et qui témoignent de sa naturalité.

L'intelligence des arbres (extrait)

La coopération fait plus pour l'évolution que la compétition

 

Mais si ça c'était déjà compris !

Mais si ça c'était déjà compris !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article