Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les océans montent et montent encore à une vitesse qui s'amplifie, c'était attendu, sauf la vitesse qui nous dépasse !

J'ai beau le savoir je suis tout de même stupéfait de constater à quel point le journalisme est parfois (souvent) confondant de suivisme et de fainéantise.

Une dépêche AFP et le tour est joué, voilà un article, vous additionnez ainsi plusieurs dépêches et vous avez presque votre journal bouclé, la recherche là dedans ? La volonté d'éclairer le lecteur de lui apporter un surplus de compréhension ? Pas nécessaire d'y mettre un partie-pris, mais ajouter des sources d'infos complémentaires ou des pistes de suppléments informatifs ne serait-il pas le minimum pour un travail correct.

Pourquoi une telle entrée en matière, parce que sans même avoir à faire la moindre recherche, une lacune évidente de la dépêche AFP, reprise sans ajouts, n'a été comblées par aucun des journalistes des huit articles que j'ai pu comparer très rapidement et que vous pouvez vous aussi constater, (1); (2); (3); (4); (5); (6); (7); (8), je vous laisse choisir celui qui vous plait le mieux, en même temps ce sont les mêmes alors !

Je ne sais comment appeler celles ou ceux qui se contentent même parfois d'un simple copier/coller, au mieux d'une légère modification de la mise en page ou du titrage et on passe à autre chose, mais ce n'est pas du journalisme, la ou le seul qui ai fait vraiment du travail c'est la ou le journaliste de l'AFP .

Je ne suis pas journaliste, mais moi j'ai donc immédiatement considéré que dans cette dépêche il manquait une information ou une considération cruciale, voilà donc le véritable objet de mon billet de blog à double enjeu ou à double lecture. Si le sort des villes côtières est très succinctement évoqués, celui des îles pourtant déjà atteintes est tu et ce me semble inadmissible. Pour rappel les îles du Pacifiques sont déjà particulièrement touchées, l'exemple des îles Kiribati démontre la complexité des phénomènes causaux et l'addition des raisons influentes. La question de l'adaptation ou de l'abandon est déjà leur vie de tous les jours !

Pour un tel sujet, et à la confirmation de cette tendance accélérante extrêmement néfaste, comment également ne pas signaler l'effet délétère des relâchement de méthane  jusque là prisonniers des glaces et des zones gelées en permanences, le pergélisol ou permafrost ?

Et que dire du sort/conséquence, resté invisible à la lecture de cette dépêche AFP qui ne relate qu'un fait qu'elles ou ils n'ont pas étayé, de toutes celles et ceux qui vont devoir migrer, s'exiler, se déraciner à tout jamais ? 

Qui pour les accueillir ?

Allez puisque j'en suis à critiquer négativement le non-travail des journaleu·se·x, la lecture de la dépêche ne leur à-t-elle pas ouvert les yeux sur un fait majeur, l'influence la plus importante de cette augmentation de niveau tient à l'augmentation de la T° de l'eau, qui gonfle donc pour vulgariser, sauf que pour illustrer leurs recopies, un seul a cherché autre chose qu'une photo de banquise, c'est dire l'intérêt qu'ils portent à faire un travail vraiment informatif et cohérent.

 

Les océans montent et montent encore à une vitesse qui s'amplifie, c'était attendu, sauf la vitesse qui nous dépasse !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article