Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sanchi, la marée noire que l'on voudrait rétrograder en marée grise, loin des côtes loin du coeur ?

Parce qu'une grande partie du volume de "condensat" à brûlé pendant une semaine, engendrant ainsi une pollution atmosphérique inimaginable dont les conséquences resteront incalculables, il faudrait se réjouir que ce qui reste ne présente pas de risque majeur d'en venir jusqu'à atteindre les côtes dont ne sait trop où !

Le composé se diluant dans l'eau et considéré dans un premier temps de taille réduite, pressenti par certains pour dériver au sud-est, et qui va être hautement toxique pour la faune et la flore marine,  s'élargie en fait au fil des jours semble-t-il au nord

Les 32 membres d'équipage décédés, victimes d'une improbable collision accidentelle dont on semble faire peu de cas des causes originelles, qui me questionne alors que j'ai une pensée pour leurs familles, en auraient pris une grande bouffé, expression étrangement malvenu à mon sens, au dire de spécialistes qui me donnent l'impression de vouloir en minimiser, je ne sais pour quelles raisons, les conséquences.

Le désastre environnemental serait-il moins grave parce qu'il n'est pas provoqué par du fioul lourd, faudrait-il parce qu'il se passe au large et qu'il est la conséquence de produits hydrocarbures ultra-légers le traiter avec légèreté ?

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article