Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça sert tellement à si peu de revaloriser le SMIC qu'il vaut mieux s'abstenir et le laisser s'affaisser par défaut CQFD ! Qui ne l'avait pas vu venir ?

Il y a déjà quelques mois certaines de mes lectures et mon analyse personnelle m'avaient amené à penser que cette échéance était proche et prévisible. Mes premières allusions convaincues, partagées avec des ami·e·s et relations pourtant acti·ve·f·s et informé·e·s dans la lutte sociale et l'opposition aux attaques contre les protections des salariés et employés en particulier, avaient laissé mes interlocuteurs circonspects pour ne pas dire incrédules, alors même qu'il y avait parmi eux des syndicalistes actifs et considérés comme des référents dans la lutte !

C'est tout juste si je n'étais pas raillé, il y a seulement quelques semaines encore lorsque je réaffirmais cette conviction. Ce n'était pas une lubie ni une vue de l'esprit, cette certitude s'était imposée à ma compréhension au travers d'articles divers et surtout d'un ressenti qui me semble découler simplement du bon sens le plus évident ! Cela me paraissait tellement logique que je ne comprenais pas pourquoi cette allégation se heurtait à une telle réticence, j'étais malheureusement bien inspiré, preuve en est donc faite. Je ne partage pas cela pour tenter de me valoriser, mais pour pointer certaines erreurs de jugements et d'anticipations de la part des leaders locaux, et bien plus largement puisqu'aucun syndicat n'a utilisé cet argument pour étayer plus encore et donner encore plus de poids aux craintes déjà fortes que l'on devait mettre à jour pour motiver les travailleurs à nous rejoindre dans la lutte. Je proposais juste d'ajouter cette attaque prévisible et préméditée contre le salaire minimum garanti, à la longue liste de ce que nous pouvions redouter, il est trop tard, comment allons nous pouvoir réagir face à cela ? 

Là pire crainte que j'ai c'est que la majorité de nos concitoyens y compris les travailleurs smicards, acquiescent et avalisent cette machination, tant les cerveaux ont été préparés à recevoir une telle assertion, nous français sommes trop payés ! Ce ne sont pas les autres qui sont sous payés, non, non, non, mais nous qui avons reçu tant de largesses ! Le SMIC est trop élevé en France, voilà le nouveau monde qui nous attend, et que nous n'avions pas vu venir, enfin pas tou·te·s !

La première phrase de l'article du Monde que je prends comme support ici pour partager ce billet me semble contenir le fondement même de ce que je redoute, je cite : " une préconisation propre à soulever l’hostilité d’une partie de la gauche et de plusieurs centrales syndicales "

Ah oui, c'est donc cela, il n'y aurait donc que les gauchos et certains syndicalistes que cela pourrait escagasser, alors oui avec une telle mise en perspective de cette recommandation, je crains que le combat ne soit perdu d'avance, faute de combattants prétendues !

Des décennies d’âpres luttes, effacées en à peine deux ans, nos ruades auront autant d'effets que celles d'un baudet harnaché et contraint de toutes parts, brasser du vent !

À moins que, à moins que les ouvriers et employés de droite, du centre droit et gauche, celles et ceux ni de droite ni de gauche ni du centre et puis celles et ceux d'ailleurs en ressentent aussi quelques agacements et désapprobations !

L'avenir nous le dira, il sera ce que, faute d'avoir fait sans doute nous aurons collectivement laisser faire plus sûrement !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article