Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

10 ans de plus à chaque prolongement de réacteur, un forfait dont la temporalité rend exponentielle la prise de risque.

À 30 d'age l'ASN examine la demande de prolongation de fonctionnement d'un réacteur et l'autorise si tout est considéré sans danger à 10 ans de plus.

 

À 40 d'age l'ASN examine la demande de prolongation de fonctionnement d'un réacteur et l'autorise si tout est considéré sans danger à 10 ans de plus.

 

À 50 d'age l'ASN examine la demande de prolongation de fonctionnement d'un réacteur et l'autorise si tout est considéré sans danger à 10 ans de plus.

 

À 60 d'age l'ASN examine la demande de prolongation de fonctionnement d'un réacteur et l'autorise si tout est considéré sans danger à 10 ans de plus.

 

À 70 d'age l'ASN examine la demande de prolongation de fonctionnement d'un réacteur et l'autorise si tout est considéré sans danger à 10 ans de plus.

 

À 80 d'age l'ASN examine la demande de prolongation de fonctionnement d'un réacteur et l'autorise si tout est considéré sans danger à 10 ans de plus.

Parce que l'autorisation d'exploiter un réacteur nucléaire en France ne fixe pas de durée d'exploitation maximale mais impose un réexamen périodique tous les dix ans par l'ASN en accord avec le Code de l'environnement !!!!!!

Il n'y a pas quelque chose qui vous chiffonne ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article