Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand élus locaux et État sont impuissant face à des industriels retors, l'intérêt général nié.

Il serait possible de dresser une liste indigeste de sujets et de thèmes au travers lesquels s'étaye une forme d'impuissance des institutions publiques face à certaines puissances privés, entreprises, sociétés, banques, notamment. 

C'est bien sûr sur le plan économique que se démontre le plus visiblement au fils des révélations, les vols, les tricheries, les inconséquences, les malversations, commissent au dépend de la société civile et des institutions locales et nationales, mais ce ne sont pas les seules actions déniant l'intérêt général que commettent ces malfaiteurs.

Tout est connu, tout est démontré, il n'est pas une entourloupe qui ne soit référencée, certes les tricheurs ont souvent un ou plusieurs coups d'avance, mais nombres de contournements ou de tentatives de tromperies sont encadrées, légiférées, s'il ne restait à découvrir que les inventions encore inconnus des gredins, et que tout le reste était vraiment sous contrôle, les difficultés de notre société humaine seraient nettement moindres, sauf que même les lois sont enfreintes, contournées, ou parfois niées!

 Un exemple parmi d'autres.

On aimerait qu'elle soit exceptionnelle cette dernière catastrophique pollution de rivière, aux larges retombées sanitaires et environnementales,  provoquée par les prévarications, de la société Lactalis, sauf qu'elle n'est pas la première, et est aussi la prolongation incessante d'une longue série de forfaitures, et fraudes débutées il y a de nombreuses années lorsque cette société portait encore un autre nom celui de Besnier.

Depuis 2010, elle est sous le coups de nombreuses accusations souvent solides et avérées. Je ne vais parler ici que de ce qui tient aux pollutions des eaux. 

2012 l'une des usines du groupe international occasionne une grave pollution de la rivière Oudon près de Craon, 2017 en Bretagne, cette pollution déjà citée plus avant, liée à des infractions au code de l'environnement est  maintenant sous le coup d'une plainte, n'est malheureusement pas la seule dont ce groupe est responsable.

L'Isère subit depuis de nombreuses années des déversements constants et polluants de l'entreprise de fromagerie "Étoile du Vercors" propriété du groupe Lactalis  

Si encore face à ces faits l'administration était respectée, que neni, un bras de fer est en cours, la société va même jusqu'à accuser l'administration locale, une plainte a été déposée contre la fromagerie par une association de protection de l'environnement.

Cette affaire est maintenant portée au niveau de l'État dont les services sont parfaitement au courant de ces conséquences et du fait qu'elles durent depuis déjà très longtemps, qu'a-t-il été fait pour mettre au pas ces récalcitrants?

Il y a comme cela des sociétés qui évacuent sans sourciller l'intérêt général de leurs prises de décisions et qui sont prête à faire fi des législations pour parvenir à leurs fin. Conscientes de leurs poids économiques, exerçant s'il le faut le chantage à l'emploi qui va bien pour ajouter la pression nécessaire, elles s'en servent comme des atouts pour braver les institutions, ceci devrait-être inconcevable or c'est pourtant la réalité de ce XXIèm siècle. Certains industriels sont des hors le loi patentés mais dont l'activité n'est jamais en danger pas plus que leurs méthodes, parce finalement que craignent-ils vraiment sinon des amendes qui sont souvent tellement ridicules au vue de leurs profits, que perdre de temps en temps ne leur cause en fait que quelques lignes en plus dans la colonne frais annexes, ou je ne sait comment ils appellent ces coûts.

Ce devrait-être insupportable, et pourtant cela dure encore et encore! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article