Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non mais à l'eau quoi!

Aujourd'hui c'était jour de pluie chez moi, aux portes de la Bretagne, journée bénéfique pour les sols, les grenouilles et les nappes phréatiques.

Il y a quelques décennies cette phrase n'aurait comporté aucune remise en cause possible, mais ça c'était avant!

Aujourd'hui c'était jour de pluie polluée, bénéfique pour ce qui reste de sol non bétonné, le peu de grenouille encore en vie, et les réserves et retenues d'eau pour une certaine agriculture productiviste captant au passage une part de l'eau qui devrait emplir les nappes phréatiques déjà viciées pour certaines, que pompent en grande partie des industries avide d'eau.

L'eau douce sur la planète c'est ±2,8% pour ±97,2% d'eau salée, on sait maintenant dessaler l'eau de mer me rétorquerons certain·e·s, oui certes, de très faibles quantités pour un coût faramineux, et que faisons nous de cette portion congrue d'eau douce qui était potable à l'origine, "potabilisée" maintenant, parce que de l'eau naturellement potable, il n'en reste plus guère et ce qui reste est aux mains d'industriels privés qui s'enrichissent déjà avec, alors je ne vous dis pas quand la pénurie va vraiment nous toucher nous, les pays avancées, les pays industrialisés, les pays cultivés, parce que pour l'instant ce sont surtout les pays d'ailleurs qui en manquent d'eau potable, et c'est moins grave bien sûr!

Alors est-ce que tout le monde s'en fout vraiment? Moi pas en tout cas et je ne suis pas le seul bien sûr, d'ailleurs, je crois que personne ne s'en fout, tant les intérêts économiques sont important, mais ce qui intéresse la plupart des acteurs de ces filières, c'est uniquement le profit qu'ils peuvent en tirer! Ceci dit je comprends parfaitement l'intention de l'excellent trio auteur de la "chaîne Youtube" que j'ai découverte,  l'évocation que j'avais déjà appréciée de l'argent, cette approche non conformiste que j'aimerais pouvoir pratiquer parfois, dans la lignée d'une autre chaîne, celle du "Professeur Feuillage", que j'ai plus de mal à apprécier pour être honnête, mais ces deux démarches teintées d'humour, je vous encourage à les découvrir l'une et l'autre si vous ne connaissez pas déjà.

Le gouvernement français semble s'en préoccuper aussi, mais avec quelles intentions vraiment et pour défendre quels intérêts réellement? Oui je mets en doute le regard qui va être porté sur la situation actuelle, et surtout sur celle qui risque d'advenir.

L'eau sera plus précieuse que ne l'a jamais été aucun autre élément planétaire, comment va donc être gérée cette richesse vitale?

Non mais à l'eau quoi!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article