Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Développement, même durable, et écologie ne font pas bon ménage, rien ne se fait sans dégradations.

Pour devenir plus vert on a dit du développement qu'il allait devenir durable, pour un développement incessant qui se veut infini, ce serait quoi la durabilité?Espérer qu'il ne cesse jamais, comme on l'a toujours voulu, mais alors durable, c'est juste comme avant, sauf qu'on prétend en plus qu'il peut vraiment être infini, y aurait pas comme un défaut?

Quand je pense qu'on nous taxe souvent, nous qui plaidons pour une réorientation du "progrès" vers une société moins matérialiste d'être des rêveurs quand nous préconisons une simplification de nos vies et la révision à la baisse de nos empreintes écologiques et énergétiques, des hurluberlus qui serions face à un monde de "modernisme" technologiste et scientiste pragmatique!

Qui sont donc les utopistes?

Celles et ceux qui persistent à envisager une croissance infinie ou celles et ceux qui voudraient ne pas en finir avec les ressources et réduire les atteintes à l'environnement, la biodiversité et ce qui porte atteinte aux capacités de vie sur une planète préservée?

Si l'on veut que ce soit la vie qui soit durable, alors c'est le développement et la croissance qu'il faut questionner, pour tous nos besoins techniques et technologiques, il faut des matières et de l'énergie, ni l'une ni l'autre de ces deux conditions ne peuvent éviter d'être génératrices de dégâts environnementaux et écologiques, c'est un fait et les fait sont têtus!

Tous les voyants sont au rouges, sur les plans climatiques et écologiques, rouge en terme d'épuisement des ressources et de massacre de la biodiversité, rouge  comme les conséquences avérées de pollutions diverses, l'eau, l'air, la terre, nos corps, viciés, et nous voudrions rendre cela "durable"?

Il nous faut impérativement produire moins, consommer moins, si l'on veut vraiment ne pas opposer transition énergétique et sauvegarde de la biodiversité, ce n'est pas en développant indéfiniment, mais en en finissant avec un développement aveugle.

 

 

Je ne suis pas militant des "objecteur de croissance", parce que je ne connais pas bien encore ce mouvement, que je vais essayer de découvrir, mais c'est bien dans cet esprit là que j'avance de plus en plus.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article