Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au delà d'une alimentation déséquilibrée, les carences nutritionnelles. Quand s'alimenter ne suffit pas, la biofortification, remède ou bioinstrumentalisation !

Quelques progrès ont bien été fait ces dernières décennies pour alimenter et nourrir les populations y compris dans des zones dont l'incapacité chronique d'autosuffisance est telle que des famines régulières guettent, conflits et géopolitique venant régulièrement et systématiquement aggraver ces  conditions déjà déficitaires et déplorables.

Nous sommes pourtant très loin du compte, et bien plus loin encore que l'on ne peut le supposer lorsque l'on porte un regard trop superficiel sur la qualité de cette alimentation ! En effet si en terme de nombre d'humains sous-alimentés, les chiffres peuvent être considérés comme encourageant, il n'en est rien, bien au contraire, en terme de qualité nutritionnelle. Ce sont plutôt des carences diverses et variées qui s'étendent et s'installent partout sur la planète et de manière en réalité en totale décorrélation des facteurs agricoles, météorologiques ou même économiques, conditionnés en fait par l'orientation globale des industries alimentaires qui transforment en profondeur l'alimentation partout sur la planète et surtout, et c'est là que réside la plus grave conséquence primordiale, réduisent ou vident d'éléments nutritionnels pourtant indispensables, l'alimentation quelle détériore partout où elle sévit.

Alimenter peut ne pas nourrir correctement !

Certains constats pourtant dénoncés par les ONG semblent rester totalement inaudibles et inefficaces à faire évoluer l'aide alimentaire internationale, un des points effarant, rappelé ici par l'article d'Inf'OGM : Déséquilibres alimentaires dans le Monde : Pourquoi ?, qui moi me révolte, est la non qualité de celle-ci qui n'est donc pas seulement souvent insuffisante, mais qui plus est, déficiente, car totalement carencée de manière et de matières connues.

Personne ne peut dire que nous ne savons pas, c'est donc de façon totalement consentie que l'aide internationale continue d'être impropre à réellement nourrir les populations auxquelles nous prétendons pourtant venir en aide, son insuffisance nutritionnelle ne la disqualifie-t'elle donc pas pour prétendre nourrir.

Les nutriments essentiels ne se trouvent que dans des aliments aux propriétés les plus naturelles possibles, alors qu'on s'évertue à les dénaturaliser irrémédiablement, la nouvelle piste, la biofortification, ou l'augmentation nutritionnelle des aliments, présentée ici sous de beaux atours, défend en apparence un but aux apparences légitimes, mais la vigilance est de mise. Il n'est pas question dans mon esprit de pourfendre le concept, non, car ce résultat peut-être obtenu par simple sélection variétale, croisement, recherches sur les semences. On peut même d'une manière un peu simplificatrice dire que c'est ce qui à été fait pour obtenir des variétés plus productives et caloriques, avec en contre-partie les conséquences appauvrissantes que l'on connait. Faire donc le processus inverse en le réorientant vers plus de qualités nutritionnelles serait plutôt une bonne nouvelle. Malheureusement la réalité est bien plus complexe, parce que ce qui se trame en second plan c'est l'introduction sous jacente de manipulations toutes autres que les seules sélections ou améliorations, l'incorporation de possibles modifications génétiques, avec toutes les incertitudes sanitaires à long terme. Parce que la question est bien là ! On ne combat pas les OGM ou leur remplaçants encore non dénommés, et non encadrés juste pour combattre des entreprises semencières gloutonnes et accapareuses, mais parce que ces modifications transforment la nature des choses, en profondeur, et qui sait ce qu'il en advient au fil du temps, d'un temps long, et des révolutions génétiques imprévisibles qui peuvent ensuite se succéder ?

Si le Codex alimentarius, dont les objectifs sont pour le moins questionnables, défini la biofortification il y a fort à craindre qu'il l'instrumentalise pour garantir des intérêts et des objectifs qui ne seront pas nécessairement ceux des populations et de leur véritable défense. Mais ça ce n'est que mon avis, faites-vous le vôtre.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article