Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sans transitions sociale et sociétale point de transitions écologique et énergétique, réécrire les codes de nos logiciels.

Je pense l'avoir plus que suggéré et laissé transparaître au travers de nombre de mes billets de blogs, je ne suis pas d'un optimisme béa en ce qui concerne la race humaine, au contraire, mais je me soigne!

C'est plus fort que moi, je vois d'abord et avant tout ce qui va mal à mon avis, ce qui me semble devoir être combattu pour diverses raisons, qui toutes prennent leurs sources dans ce viscéral lien à la nature que je conçois comme LA source de vie, nature qu'il faudrait préserver, mais pas pour elle même, ça elle s'en charge bien mieux que nous humains, elle n'a en aucune manière besoin de nous, mais bien pour l'humain qui lui en est totalement dépendant et tributaire.

S'il ne s'agissait que de sauvegarde de la terre, alors il vaudrait mieux que ce cancer qu'est l'humain en disparaisse à tout jamais, mais le rêve que je ne demande qu'à transformer en réalité, c'est bien celui de métamorphoser non pas la nature pour l'adapter à nous, ce que s'obstine à faire certaines orientations sociétales que je combats et dénonce, mais au contraire à sortir de ces paradigmes pour renaturer nos rapports humains à notre environnement naturel, notre écosystème terre, Mère nature!

 J'utilise peu la terminologie de décroissance, tellement mal perçue, bien que je ne vois qu'une réduction/simplification comme avenir durable possible, mais c'est donc bien vers une forme de modération de notre empreinte écologique et énergétique que j'envisage la seule option possible dans l'optique de voir la vie perdurer dans de bonnes conditions pour les générations à venir, celles que nous enfantons. 

Extrémiste dans mes intentions, je préconise une transition douce en ce sens qu'elle serait le fruit de changements consentis, considérant toutefois que j'entends par là une mutation choisie et décidée qui pour certain·e·s se verrait toutefois en quelque sorte imposée par une orientation globale qui ne leurs laisserait pas d'autres options possibles, pour le bien commun, faire passer l'intérêt général en priorité à tout intérêt particulier.

C'est donc bien une métamorphose totale humaine que je considère comme indispensable, sans quoi, je le crains l'avenir est bien compromis sauf à l'envisager très chaotique.

Un avenir possible plus égalitaire, plus juste, plus coopératif, un avenir qui comme l'envisagent également, entre-autres, car ils ne sont pas les seuls loin de là, les participant·e·s de l'Université d'été des associations affiliées à FNE qui m'ont inspirés au travers cet article ce billet de blog que je vous partage aujourd'hui.

C'est parce que j'espère encore qu'une majorité d'humains simples n'aspirent qu'à cela en réalité que je persiste à rêver d'une telle perspective, sinon je ne serais plus là!

Sans transitions sociale et sociétale point de transitions écologique et énergétique, réécrire les codes de nos logiciels.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article