Les déjà trop faibles engagements non contraignants de la COP21 revus à la baisse malgré le discours de façade, nouvelle tromperie Étatique.

Publié le 9 Octobre 2017

Décidément, tout n'est que duperie, faux semblant, et contre-sens de l'histoire en Macronie.

Parmi de nombreux grands sujets à traiter en France, qui nécessiteraient des choix politiques radicaux et en rupture avec l'ancien monde, comme il est convenu maintenant de parler de l'avant Macron/jupiter, deux me semblent centraux, la lutte contre le réchauffement climatique, qui englobe la transition énergétique et une myriade de changements sociétaux afférents, et la lutte contre les inégalités dont l'écart de moyens financiers grandissant est un révélateur, la pauvreté et le chômage des émanations consécutives.

Pour ces deux causes fondamentales, les choix faits sont à contre-sens de la réalité des faits et de l'histoire.

Sur le plan économique, le choix d'une poursuite accentuée de la rigueur budgétaire et de la casse des protections sociales et salariales, vient en contradiction de ce que le FMI et l'OCDE acceptent pourtant eux mêmes de reconnaître depuis peu il est vrai, démantèlement des droits du travail et enrichissement des riches, ne produisent ni investissement ni redistribution par ruissellement des richesses, au contraire.

Sur le plan de la lutte contre le réchauffement climatique, qui à mon sens englobe tout ce qui touche à l'écologie et l'environnement, et bien sûr plus largement encore, alors que tous les signaux prouvent que les engagements actuels sont insuffisants, les vrais choix, pas ceux des discours, mais ceux en coulisses, sont en totale contradiction avec les objectifs à atteindre. La France à déjà un problème majeur avec le développement des ENR, reconnu d'ailleurs par le Ministère de l'environnement. La prédominance excessive de l'industrie nucléaire extrêmement coûteuse, au point d'enrayer d'autres développements de systèmes de productions d'énergie, en est une des causes majeures.

Cela ne peut pour autant pas expliquer et surtout excuser l'énormité de la révélation que vient de dévoiler Médiapart, la France lâche les renouvelables, c'est d'abord "Osons Causer" qui m'a fait découvrir cette divulgation, puis j'ai cherché..., peu de commentaires, à part la dénonciation bienvenue de Yannick Jadot, et un article de "La relève et la peste", il me semblait que Reporterre l'avait évoqué également, mais étonnamment je ne retrouve pas trace de l'article!

Une fois de plus vérification est faite aussi et ainsi que les grands médias sont muets, incapables d'indépendance informative, n’exerçant donc plus leur fonction pleinement,... Complices?

J'aimerais dire que l'on va pouvoir faire quelque chose pour contrer une telle ignominieuse trahison envers, non seulement la population française, mais aussi la population mondiale, mais je crains fort qu'on n'y puisse vraiment rien en réalité, Macron l'homme qui fait ce qu'il a annoncé ne cesse-t-on de nous infliger à longueur de commentaires, foutaises, j'ai déjà dis ce que j'en pensais précédemment.

Bien sûr cette position ne sera peut-être pas suivie, a-t-elle une chance d'aboutir? Je n'en sais rien, mais le simple fait qu'elle existe est un scandale... caché... un de plus! 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article