Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mobilité en transition, l'un des enjeux majeur du déplacement vers des transports moins impactant.

Consommation d'énergie de l'habitat et de toutes formes de productions, alimentation, et déplacement dans l'espace sont le trépied des activités humaines qui doivent impérativement évoluer très rapidement vers de nouvelles considérations.

Au risque de faire fuir immédiatement lect·rice·eur·s qui passerait par là pour une première fois, sans me connaître, je vais être direct, pour tous ces enjeux, il ne suffira pas de faire mieux, il faudra faire moins!

Consommer moins d'énergie, produire moins de bien inutiles, réduire ses grands déplacements, manger moins de viande surtout bovine, à minima en commençant par évaluer ses habitudes dans leurs réelles nécessités, etc etc.

Je sais, comme ça ça peut paraître peu amène, voir inacceptable, mais pour y parvenir il peut s'agir parfois de simples changements qui ne sont pas si compliqués et difficiles que cela!

Il n'est évidemment pas question ici de traiter tous ces sujets, juste vous partager une petite communication reçu ce jour dans ma boite mail, un communiqué de presse de FNE, incluant des pistes en terme de mobilité pour déjà faire mieux!

Habitant une petite commune en milieux rural, et donc conscient de la difficulté, hors grande agglomération, à bénéficier de transports en communs, et de toutes autres formes de partages en terme de mobilité, mon choix à été depuis quelques années d'opter pour le deux roues, moto 125cm³ en l’occurrence pour ma part, mais la variété des choix possibles est large, le scooter grande roue étant sans doute le plus cohérent. Électrique ou thermique, là la question est épineuse, je suis pour ma part partagé, on a pleinement conscience des pollutions des moteurs thermiques, mais pas assez de ce qu'implique la mobilité électrique selon moi, la présenter comme écologique est une vaste escroquerie, si l'utilisation est certes moins nuisible, la construction et déconstruction engendrent à peu de chose près les mêmes conséquences, mais surtout les batteries et leurs fins de vie sont-elles une problématique aussi méconnue que néfaste. Qui se pose également la question de ce que cela pourrait impliquer sur les besoins de production d'électricité si on s'orientait vraiment vers une mobilité tout électrique? Cette option du 2 roues motorisé, n'est à peu près jamais citée dans les solutions de réductions des impacts énergétiques et environnementaux, et pourtant, ce moyen de déplacement utilisable à peu près en toutes circonstances, suffit largement lorsqu'on est seul sur la route, ce qui est bien souvent le cas.

Ce n'est certes pas une solution en toutes circonstances, mais imaginons un instant qu'on soient très nombreu·ses·x à n'utiliser, dès que c'est possible, que des deux (trois) roues seulement, consommant tellement moins de ressources pour en construire l'architecture, consommant tellement moins tout court!

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article