Fake toi même! La vrai fausse nouvelle qui cache le faussaire vrai camouflage de la vérité, la vie est nuance de gris.

Publié le 6 Octobre 2017

Telle une forme de chasse aux sorcières d'antan, la chasse au "fake news" est dans l'air du temps, il y aurait celles et ceux qui distillent la vérité, et les autres!

Ne vous méprenez pas je ne vais pas défendre les mensonges volontaires, ni même la propagation de ceux ci, même si elle est faite de manière involontaire et inconsciente, il y a des vérités intangibles, il y a des vérités incontestables, mais il y a aussi des cas de figures ou ce qui est présenté comme "vérité" est beaucoup moins inattaquables ou irréfutables qu'on veut nous le faire croire. Il y a de nombreux sujets où ce qui est établi comme "vérité" est plus du domaine de l'interprétation ou de l'idéologie préconçue prosélytique.

Mon propos n'est pas tant d'estimer de ce qu'est la vérité, je n'en sais fichtre rien dans de nombreux domaines et j'essai d'éprouver mes propres convictions pour les autres, que d'encourager à se questionner sur qui prétend décider de ce qu'est la vérité!

En effet, depuis quelques décennies se trame, il me semble, une opération de blanchiment de la vérité imposée, comme une instauration d'un état d'urgence qu'on instituerait dans le droit commun afin d'en diluer l'effet liberticide, bon je sais c'est pas vraiment réaliste comme image, mais vous voyez ce que je veux dire, un truc d'une manipulation que je qualifierais de machiavélique!

L'un des exemples les plus révélateurs de l'intention d'un certain "establishment" à contrôler ce qui peut être admissible dans l'espace de l'acceptable questionnement de la vérité est celui de la notion de "complotisme", il suffit maintenant de vous accuser d'être complotiste pour vous ôter toute légitimité à questionner l'origine de certains maux, de certaines orientations ou de certains faits.

Si je ne crois pas vraiment à la possibilité qu'un seul groupe occulte serait à la manœuvre de l'évolution du monde, je suis pour ma part convaincu qu'il y a des connivences, des convergences d'intérêts, des ententes tacites de divers groupes d'individus ou de diverses sociétés pour influer avec tout leurs poids et leurs moyens de pressions pour faire prendre à l'histoire la direction qui leur est le plus favorable,  en cela je réfute toutes les velléité à condamner par défaut toutes celle et ceux qui dénoncent diverses formes de collusions et d'influences...

 

 

Je préfère largement tenter d'exprimer ce que je crois et veux partager avec mes propres mots, même si je ne prétends en aucune manière en revendiquer une quelconque paternité, mais je prends parfois en référence certaines citations quand elles expriment parfaitement ce que je ne saurais mieux dire, en l'occurrence Franck Lepage défini avec une grande clarté ce qui est aussi ma position :

 

Il y a deux grandes erreurs au sujet de la « Théorie du complot »
La première c’est d’en voir partout
La seconde c’est de n’en voir nulle part !

Franck Lepage

J'avais été interpellé et estomaqué il y a quelques temps lorsque le journal "Le Monde" avait sorti sa liste des sites prétendus complotistes et son "décodex", d'autres moins connus en ont fait autant, la plupart des sites sur lesquels je m'informe sont classés dans ces listes, tout comme le sont aussi certains sites auxquels je n'attribue plus aucune crédibilité ou aucune confiance suffisante pour m'y référer encore. Je devrais pourtant toutefois appliquer plus encore le pluralisme largement ouvert qui seul permet un assez large éventail de point de vue pour nuancer ma propre compréhension de situations qui ne sont jamais toute blanche ou toute noir mais en nuance de gris.

C'est donc maintenant, à la suite de nombreux autres, "Facebook" qui veut tester un nouvel onglet "contextuel" pour lutter contre les "fake news".

Le rapport, et les intentions réelles dont il découle, avec la lutte contre les "fake news" contre lesquelles se coagulent donc grands médias, qui n'en sont pourtant pas exempts non plus et en use parfois, et maintenant, réseaux sociaux et plateformes de la communication, tient,  comme contre la "Théorie du complot", j'y viens!

Ce qui est à craindre, selon moi, c'est que les formes de luttes contre diverses volontés hégémoniques se voient opposer maintenant, en plus de tout le reste, de prétendues faussent nouvelles, de prétendues désinformations, de prétendues "fake news"

 

 

Au service de qui?

Au service de la vérité? 

Au service de quelle vérité?

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article