Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aide Publique au Développement (ADP), promesses en trompe l'oeil, le compte n'y est pas, vraiment pas!

La phrase déclinée en "Je veux que la France soit au rendez-vous de l'Aide Publique au Développement" telle que la diffuse l'auteur de l'article qui m'a interpellé aujourd'hui, à été en fait celle-ci :

Mais si, face au terrorisme, aux migrations, les réponses de court terme s’imposent afin de gérer les crises, c'est notre volonté politique de traiter les causes profondes de toutes ces instabilités qui est aujourd'hui en jeu. Ces migrations, ce terrorisme, ce sont des défis politiques avant tout, profonds, pour nous tous et toutes. Car les causes profondes, morales, civilisationnelles, si nous voulons les relever, c'est par une véritable politique de développement que nous pouvons le faire.
C'est pourquoi j'ai décidé que la France jouerait son rôle en fixant l'objectif de consacrer 0,55 % de notre revenu national pour l’aide publique au développement d’ici cinq ans.

Emmanuel Macron 19 septembre 2017 à la tribune des Nations-Unis.

Elle se prolonge dans la réalité comme suit : "mais je ne le ferais pas!"

C'est ce que nous révèle donc cet article : "Une hausse de l'aide publique au développement... sur le papier" Comme quoi on peut quand on est Président mentir comme un arracheur de dents, même devant les Nations-Unis, sans avoir rien à craindre!

Il n'y a donc rien d'étonnant alors qu'il ait aussi menti effrontément aux ONG françaises de solidarité, lorsqu'ils les a reçu!

Une fois de plus Macron fait bien certaines choses qu'il avait annoncé, il tient bien certaines de ses promesses, toutes celles qui favorisent certains de celles et ceux à qui elles s'adressaient, je vous laisse bien regarder desquelles il s'agit, et il y en a d'autres qu'il trahit, auxquelles il renoncent, ou qu'il repoussent aux calanques grecques, celles la qui n'avaient servit qu'à appâter dans ses filets électoraux, des pigeons à qui il ne voulait rien concéder en fait! Et vous savez à qui s'adressaient ces autres promesses?

24h00 après avoir écrit ceci, je découvre qu'une forme d'action qui consiste à interpeller quotidiennement si l'on veut un ou une député, je viens d'envoyer un tweet à l'un d'entre-eux, alors si vous aussi vous voulez tenter quelque chose, c'est ici, et demain je continue.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article