Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il fait bon être très riche en France, le message est envoyé clairement, sera-t-il reçu? La redistribution maintenant c'est les pauvres qui donnent aux riches?

Je ne suis pas féru d'économie, loin s'en faut, je n'aborde généralement pas beaucoup ce qui touche à ce domaine, bien que j'en dénonce surtout les affres au sujet de nombreuses causes. Une fois n'est pas coutume je vais me servir de l'actualité pour évoquer ce qui me parait être l'erreur fondamentale des politiques budgétaires de ces dernières décennies.

Le budget 2018 vient d'être annoncé, si l'on peut dire qu'il était prévisible car correspondant dans les grandes lignes aux engagements de campagnes, à en croire les observateurs, ce qui, est il faut le reconnaître est un réel changement, il étonne tout de même à contrario par quelques surprises. On constate tout de même un déséquilibre dans la tenue de certaines promesses, inégalité d'application qui, à mon sens s'est déjà vérifiée à d'autres sujets.

Les promesses pour les riches et les entreprises sont honorées, et même au delà des annonces, quand celles en faveur des autres et surtout des plus pauvres, soient s'avèrent beaucoup moins avantageux qu'espéré, soit ne sont finalement qu'insignifiantes.

Ce budget, dans une inégalité que les chiffres mettent en lumière, fait la part belle aux gros contribuables et aux très riches, je ne commenterais pas plus cette situation que d'autres que moi éclaireront avec beaucoup plus de pertinence et d'à propos, je vais juste en dire une chose que je n'entends guère et qui pourtant me semble frappée au coin du bon sens.

Je ne sais pas si vous vous croyez à l'hypothèse servant de base idéologique à la politique menée qui prétend que les riches pourront alors réinvestir d'avantage et inonder le pays de liquidités et d'investissements favorables à l'économie, moi pas, je crois qu'ils vont juste, comme ils le font déjà, grossir leurs propres fortunes et n'en redistribuer que des miettes. C'est bien là que je vois l'erreur qui me semble fondamentale. Si l'on ne regarde les choses que d'un point de vue économique, et j'insiste là dessus, car je ne suis pas favorable à une société de grande consommation pour des raisons évidentes de sur-exploitation de la planète et de dégradation générale des conditions de vie, l'argent ne serait-il pas plus efficace s'il était redistribué aux plus pauvres et à une grande majorité de la population pour une raison qui me parait très simple, n'en feraient-ils pas eux un réel usage de consommateurs redistributifs, stimulant bien plus l'économie que ne le feront des spéculateurs boursicoteurs avares? Je crois que l'exemple du Portugal en est une illustration actuellement.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article