Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Effet cocktail, des additions au résultat multiplicateur.

On le supposait, on le craignait l'effet cocktail, encore fallait-il que ce soit plus que d'hypothétiques supputations, l'Inserm a mis au point un modèle mathématique capable d'évaluer les effets de plusieurs molécules en mélange.

La démonstration en avait déjà été faite pour certains animaux c'est bien le cas aussi pour l'humain.

L'exposition simultanée à des molécules potentiellement perturbatrices endocriniennes exacerbe les effets observés avec les molécules indépendamment les unes des autres

Actu-environnement.com

Gageons que cette démonstration va être attaquée et dénigrée par les vendeurs de ces molécules, qui vont sans doute prétexter une technique douteuse, c'est leur système de défense récurent, et de nous opposer leurs propres études réalisées par leurs chercheurs dans leurs labos.

N'en déplaise à ces industriels semeurs de faibles doses potentialisées, par l'exacerbation des effets se dopant les uns les autres.

L'approche traditionnelle de la toxicologie, imposée par les lobbies  de la chimie,

assénant depuis des lustres que la dose fait le poison, est et a toujours été une foutaise, un arrangement avec la vérité connue certainement depuis bien plus longtemps qu'ils ne voudront l'admettre par les scientifiques qui se vendent à ces industries des phytosanitaires. La notion de seuils de toxicité était obsolète avant même d'être inventée, elle est une fois de plus le révélateur de la prétention humaine qui s'illusionne d'être en mesure de tout maîtriser sans même s'être donné le temps et les recherches suffisantes pour vraiment tester, confronter, évaluer les découvertes qu'il veut utiliser à tout prix à grand renfort de principe d'innovation. S'il reste encore beaucoup de conséquences à découvrir du côté des molécules chimiques, que va-t-il en être des nanomatériaux dans quelques décennies, si nous allons jusque là?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article