Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le lobby nucléaire ne renoncera pas à vouloir un futur, EPR, ASTRID, ITER, EDF vs CEA, l'Etat à grand renfort de financements leurs donne des gages de soutien.

Il y en a pour diagnostiquer l'écroulement de l'industrie nucléaire, et j'aimerais vraiment les croire, certains chiffres semblent effectivement permettre d'en envisager l'hypothèse, mais tel l'animal blessé, j'ai bien peur que la bête française ne soit plus dangereuse encore qu'elle ne l'a jamais été!

Ce ne sont pas les quelques articles qui vont suivre, glané lors d'une recherche qu'a provoqué la lecture de ce premier article que voici et qui m'a obligé à aller y voir de plus près, qui vont le contredire :  Le Gouvernement français s’apprête-t-il à relancer la filière des surgénérateurs au plutonium, enfant chérie du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) 1?.

En fait plutôt que de réduire les projets, tant dans leurs envergures que dans leurs nombres, nos services de l'Etat, nos industriels, très certainement aussi nos syndicats, les plus hautes instances de l'Etat, sans compter notre nouveau Président, (comme cela nous est rappelé ici) sont tous ligués pour soutenir sans défection la prétendue troisième filière industrielle du pays.

Malgré la perte d'expertise reconnue, les exemples de cas de manquements graves au plus essentielles conditions de sécurité et de sûreté et malgré la dangerosité indescriptible du Mox, c'est vers le Japon, pourtant durement touché par les conséquences de la dernière catastrophe nucléaire, que la France commerce et cherche à exporter ses produits de retraitement, une révélation de la haute estime que portent ces marchands à celles et ceux qui en sont déjà les victimes.

Tout concours donc à penser que la filière nucléaire, grâce au soutien de l'Etat, gardera les préférences et faveurs acquissent et perpétuées depuis l'origine des choix faits, avec pour visée principale la bombe nucléaire. 

J'en déplore le constat, et m'insurge contre cet état de fait, parce que ces choix là

feront la ruine de notre nation, il y a pourtant des chiffres dont on a déjà occulté les annonces, 2011, relayé par de nombreux médias et pas des plus orientés, la démonstration de calculs de probabilités, c'est extraordinaire d'ailleurs de se rendre compte que pour n'importe quel autres sujets de telles équations seraient brandies et assénées comme des vérités mathématiques irréfutables, là ont les a rangées dans des placards!

Et si la prochaine catastrophe nucléaire était en France? Au vue du parc nucléaire français et en terme de probabilité est-ce une fiction ou une future réalité? Les trente prochaines années seront décisives pour en faire la démonstration.

Parce que si les calculs de probabilités ne sont pas fiables et sûrs, dans l'absolu, on peut donc aussi redouter plus d'une catastrophe dans cet intervalle de temps!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article