Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Démocratisation réelle de l'information, quid de l'information impartiale et accessible?

Au fil des mois de plus en plus de sites d'informations, jusque là accessibles gratuitement sur internet, limitent maintenant, pour certains, l'accès à seulement quelques articles par mois avant de devoir s'abonner, quand d'autres ont tout bonnement cessé de diffuser quelque contenu que ce soit sans devoir s'acquitter de sommes qui sont loin d'être modiques, j'ai par exemple à l'esprit l'un des sites qui n'affiche pas moins qu'une "compensation" d'un euro pour lire un article, ça fait cher le prix du journal pour peu qu'on soit curieux, ok je grossis le trait, parce que ça m'énerve!

Habitant de la ruralité, modestement muni pécuniairement, tentant une forme de cohérence grandissante avec les idées de simplification de nos quotidiens, de diminution de l'impact écologique et environnemental, je sors de moins en moins. À La question qui pourrait évidemment m'être posée de savoir si je ne pourrais pas tout simplement m'abonner à de la presse papier, je réponds sans ambage qu'il suffit de faire un calcul simple de ce que peut coûter l'addition de plusieurs quotidiens ou hebdomadaires, si l'on veux réellement ne pas s'enfermer dans un seul éclairage ou une seule présentation de l'actualité ou de divers sujets, combien faudrait-il d'abonnements pour envisager recevoir une information sinon complète au moins plus étendue et diversement présentée (donc analysée et traduite selon une vision particulière ou pas?)?

Internet, malgré tous les dangers et défauts dont on peut incontestablement l'accuser est le cordon ombilicale "informatif" qui nous relit à nos contemporains, à charge pour chacun d'entre nous d'en faire un usage éclairé, et "intelligent". D'ailleurs petite parenthèse digressive, afin de regarder la réalité en face, qui pourrait se traduire par une phrase assez simple, j'éteins la lumière qu'en je sors d'une pièce, j'éteins ma box quand je sors de la toile! Je suis énergivore je sais mais je me soigne!

S'informer deviendrait-il réservé à une frange aisée de la population?

Je pose la question, car en effet, mis à part la télévision et la radio certes accessibles, mais dont on peut craindre sans exagération que leurs contenus, en ce qui concerne les flash ou rendez-vous quotidiens d'infos, sont souvent parcellaires et restrictifs, (ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dis, dans les deux cas certains contenus sont de grande qualité, et certaines émissions télévisuelles ou radiophoniques, sortent vraiment du lot en proposant de vrais éclairages informatifs, ce qui, soit dit en passant, bouscule quelque peu celles et ceux qui présentent les grands médias comme inféodés à une certaine orientation (réelle dans certains aspects) de l'information), je suis plutôt d'accord avec ce constat, mais il convient de le nuancer, je pourrais citer de nombreux documentaires qui informent vraiment de certains sujets, quel autre choix aurions nous sans ressources financières non négligeables?

Parce qu'il faut bien s'obliger à y réfléchir, voici une interview forte intéressante que je vous encourage vivement à prendre le temps de lire, si comme moi vous vous sentez mal informés, les raisons sont-elles celles qu'on nous vend? Je vote moi aussi pour une presse indépendante et non lucrative!

En attendant du bout de mon petit fil qui me relit à la toile, l'accès à l'information devient de plus en plus réduit, et je le déplore!

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article