Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Démocratie représentative et acceptabilité sociale, l'art de détourner le vote et berner le votant.

L'acceptabilité sociale ça vous parle?

On appelle ça un concept, celui ci pourrait en le simplifiant quelque peu tenir en une définition moins flou qu'il n'y parait, mesurer, dans le but de la surpasser la réaction des populations face à l'annonce d'un projet quelconque que l'on veut faire prévaloir et faire agréer! Nous serions tou.te.s, nous populations lambda, en proie au syndrome NIMBY, il faudrait donc nous en préserver, ce serait pour notre bien! 

D'abord utilisée à fin de vérifier que certains projets industriels ne vont pas se heurter à de trop fortes oppositions et construire et étayer les arguments qui parviendrons à contrer ces réticences si elles prennent formes, il me semble donc que les politiques se sont emparés du procédé, détournés de leurs objectifs premiers par des représentants élus qui ne défendent plus l'intérêt général mais des intérêts particuliers, 49.3 et ordonnances en sont des émanations, des extrapolations à mon sens!

Si vous en avez vaguement entendu parler, sans en connaître bien l'intention sachez une chose, c'est que celui qui vous parle d'acceptabilité sociale vous ment et vous manipule! 

L'acceptabilité sociale, ça se définie, ça s'apprend, ça se développe, ça s'organise, pour la réussir une démarche bien planifiée s'impose!

C'est bien cela, l'acceptabilité sociale, on l'impose, et si on y parvient pas, on en fait fi, et ce n'est pas une découverte récente que je fais, seulement il me semble que l'escroquerie trompe encore un grand nombre et qu'il faut en diffuser plus largement la mise en lumière déjà démontrée et avérée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article