Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réchauffement climatique et lutte contre, chance ou dégradation pour la paix? Les choix politiques en déciderons.

Rien dans l'histoire passée ne peut nous servir de réel repère, rien ne peut véritablement, non plus, permettre de faire une projection irréfutable sur le futur en terme d'impact sur les conflits que le changement climatique induira ou pas!

Il me semble que tant le changement en lui même que les mesures de luttes pour le contrer peuvent générer crises et conflits, qu'ils peuvent engendrer des élans de coopérations et donc un encouragement au maintien de la paix, je rejoins en ce sens les arguments proposés ici, mais je dois bien avouer que je redoute comme un grand nombre une augmentation des sources de conflits et de confrontations.

Cet avis est le plus répandu semble-t-il, la crainte de causes diverses de divergences et de tensions enfle, Ban Ki-moon, s'il ne fut pas le premier à l'évoquer, donna un impact majeur à cette inquiétude.

Celui qui est maintenant le Ministre en place qui devra en France influer le plus sur les décisions en terme d'environnement et donc de choix dans la lutte contre le réchauffement climatique, redoute aussi "des facteurs aggravant et parfois déclencheur de conflits"! 

Si donc le réchauffement climatique est une menace pour la paix, je pense que c'est plus fonction des décisions politiques qui vont en découler, que de toute autres manifestations climatiques ou météorologiques.

La décision politique que vient de prendre le Président État-Unien en est une démonstration, pire encore que le résultat très trompeur et insuffisant de la COP21, en particulier et de la suivante, en rompre le timide élan fait monter de plusieurs crans encore les discordes et les désaccords, on peut appréhender les conséquences négatives en cascades qui vont en découler.

L'immense majorité des derniers conflits est consécutive à des décisions politiques et géopolitiques, celles ci trouvant divers prétextes justificatifs souvent manipulateurs et fallacieux, celles-ci orchestrant et manœuvrant des populations et des marionnettes de dirigeants souvent mis en place pour servir ces alibis.

Le réchauffement climatique et ses conséquences va surtout devenir la nouvelle excuse pour des politiques qui seront en réalité de nouvelles falsifications.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article