Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le compte pénibilité n'attendra même pas les ordonnances pour être repoussé!...aux calendes grecques? Luttons mais sans violence!

Le patronat est vent debout contre le compte pénibilité, et il a fait tourner le vent!

Sans doute la seule mesure favorable aux travailleurs qui ont à supporter des conditions de travail "pénible", quand elles ne sont pas en plus précaires, et pour celles et ceux qui ont du travail, de tout le quinquennat, et finalement la seule que ce nouveau gouvernement va tenter d'abroger, alors qu'il va à l'inverse accentuer toutes les mesures déjà considérées par Bruxelles comme exemplaires pour l'Europe!

Moratoire, le principe bloquant qui pourrait être utilisé pour des tas de sujets comme la poursuite du nucléaire, l'utilisation du glyphosate, les grands projets inutiles NDDL, CIGEO, etc etc, mais là pour ça on le considère comme inadmissible, alors que lorsqu'il s'agit d'une mesure progressiste en faveur des classes productrices, sont emploi devient recevable, on nous insulte littéralement.

Reporté, pas supprimé, simplifié, renégocié, on nous balade une fois de plus!

Les ordonnances ce sera pour septembre, du travail pour tout l'été, laisse entendre le Président Macron, mais avant cela, déjà enrayer le seul point positif en vue pour les travailleurs, est une urgence parmi les urgences, n'est-ce pas messieurs les businessmans!

J'ai la boule au ventre en écrivant cela, en moi monte une sourde colère, je ne sais pas ce qui va être le plus déterminant pour lutter contre le scénario qui se précise? 

Les législatives? 

Si elles permettaient une assemblée vraiment majoritaire à gauche, et là j'entends ce qui débute à partir de la France insoumise, ouvriraient cette perspective!

La Rue?

Si les législatives n'ont pas assis un contre-pouvoir institutionnel je crains que la rue nous soit interdite, et qu'il faille alors passer outre leurs lois et ces interdictions, mais dans ce cas comment se préserver de la violence à laquelle certain.e.s vont vouloir recourir?

La violence serait pourtant la pire réponse, celle qui décrédibiliserait notre lutte, seule l'action non violente à une chance de parvenir à renverser cette autre violence qu'est celle des ploutocrates qui ont accaparés tous les pouvoirs.

 

La non-violence ne consiste pas à renoncer à toute lutte réelle contre le mal. C'est au contraire, contre le mal, une lutte plus active et plus réelle que la loi du talion.

Pensée du jour : Gandhi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article