Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'altérité rend possible l'empathie qui peut permettre l'altruisme, et cela commence par l'éducation.

Il n'y a pas un nombre considérable de sujet pour lesquels j'ai de vrais convictions, l'un d'eux tient à l'Éducation, ce principe complexe qui confond souvent la préparation à affronter la vie avec l'apprentissage de l'accumulation de connaissances, cette fondamentale nécessité qui devrait nourrir un être en vue de le voir grandir et librement s'épanouir vers l'émancipation, mais qui trop souvent transforme l'acte de préparation à la liberté en entrave, canalisant l'être pour le mouler dans une vision et une orientation préconçue au moyen de conditionnement.

L'éducation telle qu'elle est prodiguée dans nos société est malade, malade d'avoir perdue le sens profond de ce qui est l'essence de ce qu'elle devrait être, préparer des individus à devenir libre.

Je sais que rien qu'en affirmant cela je perds plus de la moitié de mes lect.rice.eur.s potentiels!

Nous n'éduquons plus nous formatons.

Nous n'éduquons plus nous organisons l'apprentissage de la compétition.

Nous voulons voir le monde changer, alors passons à une autre approche de l'éducation, une approche qui encourage à la coopération, qui incline à générer l'empathie par rapport à l'autre, qui sensibilise à la liberté de l'autre et qui stimule l'Amour de l'autre.

Vivre ses émotions! Envisager et comprendre qu'il en est de même chez l'autre!

Apprendre le sens de l'autre, voilà l'un des changements radicaux et fondamentaux que je voudrais voir se répandre, avec l'apprentissage de l'écologie, et l'éveil aux autres "différents" mais auxquels on doit accorder la même valeur qu'à sois même, voilà ce vers quoi je voudrais voir l'éducation "parentale" et "nationale" être orientée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-louis 04/04/2018 09:37

L'altruisme peut sauver le monde, il faut que chacun soit prêt à se sacrifier pour faire le bonheur des autres.

Daniel JAGLINE djexreveur 04/04/2018 14:30

Je ne saurais vous contredire j'y ajouterais tout de même mais je suis convaincu que pour vous cela allait de soi qu'il ne s'agit pas de ne se sacrifier que pour les autres, mais pour soi également car en retour le don des autres et la participation au commun donne tout son sens à notre "sacrifice".