Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il va falloir qu'on les presse de libérer le contre pouvoir de l'information des menaces contre le pluralisme journalistique.

« Le principe de la liberté de la presse n’est pas moins essentiel, n’est pas moins sacré que le principe du suffrage universel. Ce sont les deux côtés du même fait. Ces deux principes s’appellent et se complètent réciproquement. La liberté de la presse à côté du suffrage universel, c’est la pensée de tous éclairant le gouvernement de tous. Attenter à l’une, c’est attenter à l’autre. »

Victor Hugo en 1848

"La possibilité d’informer, la liberté d’informer, et la garantie du secret des sources des journalistes, sont consubstantiels à la démocratie", force est de constater que l'une et l'autre sont en grand danger.

La concentration des moyens de production de l’information entre les mains d'une dizaine de milliardaires, hormis quelques rares producteurs indépendants d'informations, aux moyens trop limités, met en péril l’indépendance de la presse dans notre pays. Une telle situation, qui se détériore d'années en années porte ainsi atteinte au fonctionnement démocratique. 

L'information devrait pouvoir être un contre-pouvoir, sauf que l'hégémonie des lignes éditoriales, en défense d'un système de pensée unique, qui voudraient réduire au silence toute autre proposition jusqu'à user de "poursuites bâillons" judiciaires (suicidaires, car déboutées) afin de faire taire les plus intrépides, tisse sa toile !

Entre-autres, la récente enquête de StreetPress, "Journalisme en état d'urgence", dessine un tableau sombre et inquiétant, #LibertésEgalitéInformés répond à cette urgence qu'il y a à redonner sa liberté à la presse, à sortir de ce carcan, de cet étau qui se resserre sur la libre et indépendante information.

Je soutiens le collectif "Informer n'est pas un délit" qui avec Reporter Sans Frontières RSF (pétition) sont à l'initiative de ce mouvement d'alerte et d'appel à la prise de conscience de cette inacceptable main mise sur l'information.

Leurs 5 propositions aux candidats :

1- Lutter contre la concentration des médias et assurer la transparence de la propriété des médias
2- Faire adopter une nouvelle loi sur la protection du secret des sources 
3- Lutter contre les procédures abusives contre les journalistes
4- Créer un délit de trafic d’influence appliqué au champ de l’information
5- Faciliter et élargir l’accès aux documents publics pour tous.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article