Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour parvenir au bon état des masses d'eaux, une solution radicale préconisée par la FNSEA à fait son apparition, la disparition de celles-ci, pas d'eau, pas de protection !

Il est des turpitudes inimaginables dans l'esprit non retors de la plupart des citoyens, alors si comme moi vous avez quelques cartes IGN dans vos tiroirs, et que vous les sortez encore de temps en temps pour vos ballades, vous pourrez vérifier la présence sur celles ci de tracés qui auront peut-être disparu des prochaines mises à jours !

Méfiez vous tout de même, parce que dans la réalité la matérialisation de ces tracés sera toujours bien physiquement présente, des fossés et des rus jusque là cartographiés, et classés comme tous les cours d'eaux du plus petit aux plus grands, seront considérés comme n'existant plus et ainsi déclassés et effacer des cartes.

Mais par quelle magie pourriez vous vous demander si l'intitulé de ce billet ne vous avait mis l'eau à la bouche ?

Par les manipulations inventives à souhait du syndicat majoritaire des agriculteurs, la FNSEA, qui à encouragé ses partisans et adeptes à faire "déclasser" tout ce qui peut prétendre, quitte à exagérer, l'être afin de réduire le plus possible les zones à surveiller et à protéger.

La loi sur l'eau de 2006 avait ébranlé les agriculteurs productivistes et leur représentation syndicale, il leur fallait donc trouver des arrangements, la relation étroites de ses représentants et des services de l'État allait leur servir à diminuer autant que possible la pression, tant pis pour la pression négative et polluante exercée elle sur la qualité des eaux, l'enjeu est simple et leur suffit amplement pour user de tous les stratagèmes aussi pervers soient-ils, échapper aux règles sur la lutte contre leurs pollutions.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article