Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour faire entendre ma voix, faut-il écouter MAVOIX et la rendre audible et crédible ?

La représentativité que j'ai longtemps cru être l'expression exclusive de la "démocratie" pourrait peut-être fonctionner si les humains étaient tous des sages altruistes et justes or les humains désireux de pouvoirs sont généralement aux antipodes de ces valeurs, certains en ont surement l'intention à l'origine, mais à l'usage du pouvoir combien gardent ces vertus ?

Pour être très honnête j'en suis paradoxalement à questionner la qualité et le fait que l'expression d'une majorité soit effectivement ce qu'il y a de plus judicieux comme repère et référence pour décider de quelque chose, alors que je milite et promeut une révolution sociétale qui établirait une vrai démocratie citoyenne !

C'est vous dire à quel point d'hésitation et d'incertitude j'en suis, si je défends et revendique l'idée de démocratie c'est parce que je crois que le plus légitime et le plus juste serait de suivre l'avis que partage le plus grand nombre, bien que je me demande si parfois le meilleur avis, enfin celui qui me semble être en  mesure de prendre les décisions les plus intelligentes et bénéfiques est celui de minorités éclairées.

Concilier ces deux antagonismes est sans doute impossible, trouver un compromis qui s'en approche extrêmement compliqué, alors est-ce que l'initiative #MAVOIX va dans cette direction ?

Le fait que les représentants potentiels soient tirés au sort correspond à une vision qui me semble à étudier et expérimeter, sauf que là ce tirage au sort désigne au final quelqu'un qui dès le départ est volontaire pour y participer, donc potentiellement pour être celui ou celle qui a une chance d'être désigné, peut donc alors se poser la question de l'intention du candidat volontaire à être ensuite un représentant qui ne fait que porter la voix des autres !

D'ailleurs à quoi bon élire ou tirer au sort quelqu'un si ce n'est que pour être la voix d'une décision qui sera au final celle de la majorité de celle et ceux qui se seront exprimés par le vote ou le référendum ? Ne serait-il pas tout simplement plus limpide de considérer la réponse directe du résultat du vote sans que qui que ce soit ait à en devenir la ou le seul porte parole ? Volontaire ou non le tiré au sort ou désigné, ou même élu n'aurait donc que ce rôle de porte parole, ce qui est donc uniquement important dans cette nouvelle expression de la démocratie, c'est qu'elle serait le reflet de l'expression majoritaire.

Oui mais de qu'elle majorité, de celle de celles et ceux qui se seront exprimés et auront fait entendre leurs voix ! Mais s'il sont une minorité à la faire entendre cette voix, de qu'elle légitimité pourront-ils se revendiquer ?

La vrai démocratie supporte-t-elle le droit au choix de voter ou non, celui-ci ne devrait-il pas alors devenir un devoir, obligatoire et contraignant, sinon le pouvoir sera possiblement aux mains d'une minorité qui s'exprime !

Plus je cherche de réponses et plus s'imposent à moi de plus en plus nombreuses questions, loin des certitudes j'en suis actuellement à penser m'abstenir de voter afin de ne plus cautionner ce système trompeur, mais rien n'est moins sûr, car je veux tout de même faire entendre ma voix, et surtout agir pour que les méthodes de choix et de décisions changent !

La démocratie vaut bien qu'on y réfléchisse sérieusement, non ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article