Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nature aurait-elle besoin qu'on la considère "juridiquement" comme une "entité vivante" pour la respecter et la défendre ?

Le fleuve Whanganui reconnu entité vivante et personne morale par le Parlement de Nouvelle-Zélande.

Doit-on se réjouir qu'il faille en arriver à une telle reconnaissance juridique pour "sacraliser" une émanation de la nature ? 

Est-ce à dire que les autres fleuves et rivières et forêts et zones humides et toute la nature sauvage, et la nature en général qui n'auraient pas été "élevé" (là je consens pour mon propos à utiliser une forme de pensée qui n'est pas le mienne, afin de parodier ces humains qui se croient supérieurs à toute autre forme de vie) à un tel rang seraient indigne d'être traités avec respect et protégés juste pour ce qu'ils sont l'essence de la vie, ce qui produit notre air, notre eau, notre nourriture, nos vêtements, nos abris, et l'énergie dont nous avons besoin ?

Je me réjouis pour les Maoris, et pour tous les humains qui pourront mieux faire valoir les bienfaits intrinsèques de quelque éléments naturels que ce soit, mais ce devrait être ainsi sans avoir besoin de prétendument "donner" à la nature un degré de reconnaissance que nous n'avons en réalité aucun droit de lui octroyer puisqu'elle est ce qu'elle est.

L'humain se prétend supérieur, c'est là qu'est la vrai anomalie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle 21/03/2017 18:06

Bonsoir, je sais pourquoi les éoliennes près de chez vous ne fonctionnent pas. Les éoliennes ne fonctionnent pas quand il y a trop ou pas assez de vent. En fait, on m a dit qu' elles n étaient pas au point. Voilà

Daniel JAGLINE djexreveur 22/03/2017 22:13

Il doit y avoir une petite erreur de positionnement du commentaire.
Le sujet ici n'est pas celui des éoliennes.
Que les éoliennes soient ou non au point peut être débattu, je n'ai pas les compétences pour en faire l'estimation.
Il semble tout de même qu'elles produisent bel et bien de l'énergie, certes intermittente, mais tout de même existante, elles pourront certainement bénéficier de progrès au fil du temps et être de plus en plus performantes.