Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et si on avait aussi franchi le pic de l'eau douce, le maximum de ce que les réserves peuvent fournir ?

Pic du pétrole, pis du sable, pic du gaz, pic des minerais, pic de l'uranium, ......

Si l'Europe ne sur-exploite pas directement ses propres réserves d'eau, elle participe globalement à la surexploitation mondialisée. De la même manière que pour quantité de sujets où elle externalise les conséquences de ses surconsommations.

 

 

Trop de besoins en tout, externalisation des productions, et en même temps externalisation des pollutions, et donc des dégradations et puis des déchets puisqu'on y est !

Report vers l'extérieur d'une bonne partie des séquelles environnementales, et c'est donc vrai aussi pour la sur-consommation d'eau nécessaire pour les productions céréalières puisque l'Europe bien que productrice importe de grande quantité. D'autre part ses productions animales et les filières d'industrialisation des produits carnés prennent une grande part dans la consommation mondiale de l'eau, notre chance ici en Europe est d'avoir des ressources énormes, et surtout assez facilement exploitables, avec les technologies qui sont accessibles.

Notre consommation alimentaire globale épuise les eaux souterraines d'après une étude de 4 chercheurs internationaux ! Si ce constat ne peut guère surprendre, l'alerte était déjà connu de celles et ceux qui s'informent, pour exemple ici et et encore , on peut vraiment craindre les guerres de l'eau que certains annoncent,et que j'ai déjà évoqué. 

Les perspectives sont désolantes, la protection de nos ressources est vraiment un enjeu majeur et pour me paraphraser puisqu'un rapport direct peut-être fait avec le billet d'hier notre maison se déshydrate et on regarde ailleurs !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article