Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la série des solutions du passé, la préférence des politiques est de tout cacher et de tout enfouir, une hérésie, et pourtant çà dBure !

Le jeu du miroir
CSS STOCAMINEDéchets Nucléaires Bure 
Utilisation de technologies non maîtrisées dans tous leurs aspects, notamment leurs déchetsUtilisation de technologies non maîtrisées dans tous leurs aspects, notamment leurs déchets

Déchets non traitables ni valorisables

(maintenant !)

Déchets non traitables ni valorisables

(maintenant !)

 Solutions techniques préalables non étudiées, ni envisagées suffisamment Solutions techniques préalables non étudiées, ni envisagées suffisamment 
Pollutions majeures pérenne à très long termePollutions majeures pérenne à très long terme
Solution de l'autrucheSolution de l'autruche
Enfouissement pour cacher l'incapacitéEnfouissement pour cacher l'incapacité
Prétendue réversibilitéPrétendue réversibilité
Grande profondeurGrande profondeur
Eboulement irrémédiable à court, moyen, ou long terme Eboulement irrémédiable à court, moyen, ou long terme 
Risques environnementaux inacceptablesRisques environnementaux inacceptables
Nappes phréatiques et fils d'eaux profondes en dangerNappes phréatiques et fils d'eaux profondes en danger


 

N'y aurait-il pas là quelques similitudes ?

Listes non exhaustives

Il ne fait pas bon vivre dans l'Est de la France (postulat à ne prendre en considération que dans le cadre du propos de ce billet, car je suis convaincu que comme partout ailleurs celles et ceux qui y vivent aiment et apprécient leurs terres, où ils y vivent avec plaisir), de Wittelsheim à Bure, 250 kms à peine, mais beaucoup de peines en prévisions.

Il y a des territoires que les sociétés minières qualifient de "déprimés", c'est comme cela qu'ils considèrent donc une grande partie de la Bretagne par exemple, pour y ouvrir de nouvelles mines, à l'Ouest ça creuse donc comme dans la Creuse également, et comme à l'Est aussi donc, probablement que les sociétés qui veulent s'installer là bas considèrent aussi ces territoires là comme déprimés, et susceptible alors de tout accepter sans broncher, ils appellent cela "l'acceptabilité sociale", une manipulation de l'opinion publique en réalité, heureusement partout il y a des citoyens vigilants et déterminés pour tenter de s'opposer à ces projets, le combat est inégal, mais les batailles de part et d'autres ne sont pas finis.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article