Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De nombreux pièges sont en train de se refermer, ils sont idéologiques, ils sont scientistes, ils sont politiques, ils sont écologiques, la nature elle même en subit les conséquences.

Je sais la terre n'a pas besoin de l'humain pour exister et vivre, ou à tout le moins équilibrer de nouvelles formes et conditions de vie, c'est en tout cas ce qu'il est en principe convenu de penser si on veut remettre l'humain à sa place, celle qu'il n'aurait jamais du quitter, celle d'une espèce vivante dépendante de son milieu et qui pour survivre doit en suivre les règles et s'y adapter.

Sauf que l'humain n'a pas accepté ce sort, il a décidé qu'il était plus que ça, qu'il valait plus que ça, il allait devenir le maître, le possesseur, le créateur !

Alors il a mis tout son savoir au service de ses grands objectifs, dominer, croître, produire, prendre la pouvoir sur la nature, sortir de ses limites, car l'univers lui appartient, il saura le dompter, lui l'infiniment grand, lui le maître de tout ce qui est !

En moins de 200 ans la vie sur terre et tous ces équilibres à été bouleversée, ravagé, saccagé, la possibilité de survie sur terre à été atteinte dans ses fondements essentiels, il y en a pour penser que cela vaut mieux pour la terre à long terme en fait, que l'humain se suicide, et la planète retrouvera sa quiétude et la nature sa tranquillité, il m'arrive de souscrire à cette vision, les jours les plus sombres de ma petite existence, mais serait-ce aussi simple ?

Je n'en sais rien évidemment, je n'en comprends qu'une si infime parcelle, qu'une si petite part, mais ce que j'en observe de si bas, me fait redouter de bien terrible échéances dont l'extinction possible de la race humaine ou tout au moins sa raréfaction importante ne serait qu'une infime conséquence de ses propres actes.

Les dégâts, présents et futurs engendrés envers la planète, ne feraient pas que la perturber superficiellement, mais la traumatiserait et la dénaturaliserait profondément, toutes les traces chimiques, radioactives, etc qui ne feront que se répandre plus et plus encore, aboutiraient à des mutations qui n'auraient plus rien de naturel et qui ruineraient ainsi toute capacité à rendre une vie saine possible, l'ère anthropocène a à peine débuté, que déjà le règne animal et végétal est totalement bouleversé, des plantes transplantées dans des milieux qui n'étaient pas préparés à cela envahissent tout, et prolifèrent de manière supra expansive, et mettent fin à toute autre forme de vie, des races d'animaux s'éteignent à une vitesse jusque là inconnue, et pour d'autres même l'instinct de survie les trahit, jusqu'où cela va-t-il aller ? 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article