Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une génération cobaye pas si morose que ça! Avec des espoirs aussi grands que ...,aussi haut que...,des rêves?

À cette période là de ma vie,celle de mes 18 à 22 ans, parmi les diverses expériences, peu communes et anti-conformistes que j'ai vécu,  j'ai suivi quelques temps un groupe de marginaux qui appelaient les "rêveurs" à les suivre, je n'avais rien d'autre de mieux à faire alors je les ai accompagné un bout de chemin, Sans vous dévoiler ce que j'ai vécu en leur compagnie, ce fut une expérience extrêmement "enrichissante" à tout point de vue, sauf économique!

Ces derniers "hippies/expérimentateurs de vie communautaire" des années 80, avec qui je m'intégrais, me paraissaient en effet plus proches de mes rêves de "soixante huit en retard" comme j'aimais à me définir en ce temps là, que ne l'était ce que j'entrevoyais de ce monde déjà en voie d'emprisonnement par l'idéologie capitaliste, dont je pressentais déjà les grands dangers, sans vraiment les comprendre encore.

Si je vous dis que près de trente ans après quand je prenais la décision de me lancer dans l'expérience de ce blog, en parallèle je me surnommais moi même du pseudonyme de "djexrêveur", dj étant les initiales de mon nom, vous comprendrez peut-être de quelles conclusions le "ex" est la traduction. Il faut dire aussi que ces trente années me virent revenir à une vie conventionnelle pendant laquelle je me suis "perdu" à poursuivre d'autres mirages, d'autres illusions!

Le rêve absolue, par contre lui, qui ne s'est jamais éteint véritablement au fond de mon coeur et de mes entrailles, est celui d'un monde apaisé, pacifié, coopératif et partageur, ayant retrouvé une conscience de sa symbiose avec la terre qui lui donne vie et l'alimente, un rêve de jeunesse pourrait-on dire!

Une jeunesse actuelle tout de même beaucoup plus proche semble-t-il de ce que sont mes espérances pour l'évolution de nos sociétés!

Pourquoi vous dis-je tout cela, vous demandez vous probablement, parce qu'une enquête nationale d'un niveau qui me semble assez révélateur, avec cependant toutes les réserves qu'il convient de se préserver, nous parle de "bonheur", bonheur que je n'ai pour ma part jamais envisagé autrement que si ce bonheur était partagé et répandu, pas seulement à ma famille, ni même seulement à mes proches, pas plus qu'à mon seul pays, mais au monde entier, à toute l'humanité.

Les résultats de cette enquête, ont bien sûr plusieurs lectures possibles, celle proposée par leurs auteurs me laisse d'ailleurs perplexe à plus d'un titre. 

Il s'agit donc bien toujours d'un rêve, la jeunesse de maintenant rêve donc aussi, mais il se pourrait  bien cependant qu'elle s'illusionne tout autant que d'antan!

Globalement l'ensemble de ces réponses me semble mettre en évidence une orientation plus égo-centrée de l'existence, ce qui n'a rien d'étonnant je crois, mais que je déplore, malgré de nombreux aspect encourageants.

La place du travail, bien qu'elle ne revêt plus la même priorité, est toujours importante pour cette génération, ce qui n'est pas surprenant non plus puisque cela résulte du sentiment global d'un meilleur bonheur pour les plus en réussite scolaire, puis sociale.

Rien donc de déconcertant dans ce tableaux dressé, si ce n'est un aspect qui m'a fait réagir et à été à l'origine de l'intention de m'intéresser de près à cette enquête, car cela à déclencher en moi un ahurissement inattendu!

 

 

 

Une génération cobaye pas si morose que ça! Avec des espoirs aussi grands que ...,aussi haut que...,des rêves?

Je ne sais pas pour vous, mais moi ces chiffres m'ont halluciné, c'est sûr qu'à ce compte là jeune et moins jeunes l'aimeraient ce monde, et qu'il faudrait être bien ingrat pour ne pas en goûter le "bonheur". Mais plus encore que ces chiffres, dont j'ai du mal à comprendre s'ils reflètent une totale inconscience de la réalité, ou je ne sais quelle rêve éveillé, un commentaire à leur propos m'a sidéré, en effet en observation de ces chiffres, quel n'a pas été mon étonnement de lire l'analyse qui suis :

En bref, les jeunes d’aujourd’hui se contentent de peu, préfèrent posséder les instruments de communication avec leurs congénères que les signes apparents de puissance et de richesse individuelle. Et se démerdent par eux-mêmes.

Alors évidemment, avec 2000€ net par mois, pour 32 heures par semaine, je me démerderais bien pour profiter pleinement et en toute quiétude de mes communications avec mes contemporains via les instruments derniers cris y compris pendant mes 10 semaines de vacances... une certaine idée du bonheur!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

levachoff 14/12/2016 14:09

salut c'est un article intéressant mais les réponse me paraissent comme toi vraiment ego-centrés, si bien que je me demande dans quelles mesures elles n'ont pas étés suggérés et restaient au intérrogés à les placer dans l'ordre qui leur convenaient

Daniel JAGLINE djexreveur 14/12/2016 16:01

Là tu touche à l'exercice lui même des études et sondages, dont effectivement on sait qu'ils peuvent-être pré-déterminés, pour ne pas dire pour certains orientés!
L'une des personnes à l'initiative et responsable de cette étude répondait hier aux question de la présentatrice du journal de France 2, selon elles deux grandes réponses ressortaient de cette enquête, la première consolidait la crainte déjà connu d'une génération peut confiante en l'avenir que lui propose la société actuelle, mais tout de même confiante en ses propres capacités, et la seconde la volonté de cette jeunesse de s'investir et de prendre les choses en main!
J'ai trouvé cette deuxième analyse assez contradictoire avec les près de 70% près à quitter la France pour aller chercher leur avenir ailleurs, si c'est ça prendre les choses en main, ça l'est malheureusement dans le sens très individuel, ce qui m'a fait amener à ressentir cet ego-centrisme.