Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les urgences se prolongent, dans tous leurs états, sociaux, écologiques, sociétaux, énergitiques, politiques, sauf que seule la ligne sécuritaire compte pour l'État!

Rien ne serait sans doute plus urgent que de changer la vision des priorités en terme d'impératif, et de chronologie d'action.

Rien ne met plus en danger la population que de focaliser les esprits et l'attention des foules sur le seul côté prétendument "sécuritaire" que 'le terrorisme' viendrait ébranler, entacher, en portant atteinte à la sécurité de la nation, de la République, du peuple de France, enfin ça c'est leur version de l'histoire!

Combien de blessés et de morts ont occasionnés les attentats terroristes?

Ceux là méritent en effet une urgence à en éviter d'autres.

Combien de blessés et de morts sur les routes à causes de l'état de celle-ci, ou d'autres usagers de la route inconscients et ou dangereusement criminel?

Ceux là ne méritent-ils pas un état d'urgence?

Combien de blessés et de morts à cause de chaleurs excessives, de froids glacials, de conditions de vie d'une précarité mortifère?

Ceux là ne méritent-ils pas un état d'urgence?

Combien de blessés et de morts d'accidents de travail, et ou de catastrophes industrielles?

Ceux là ne méritent-ils pas un état d'urgence?

Combien de blessés et de morts causés par des atteintes sanitaires chimiques, des pollutions de types divers?

Ceux là ne méritent-ils pas un état d'urgence?

Combien de blessés et de morts à cause d'un régime de santé dégradé et affaibli?

Ceux là ne méritent-ils pas un état d'urgence?

Combien de blessés et de morts qui attentent eux même à leurs vies devenues insupportables à cause d'une mise en application ultralibérale d'une vision capitaliste assassine?

Ceux là ne méritent-ils pas un état d'urgence?

Quels que soient les causes sociétales des blessures et des morts, tous mériteraient qu'on mette la même urgence à trouver des solutions pour changer ces état de faits, avec le même engagement, les mêmes efforts, la même force de dissuasion, la même priorité de l'État.

Or quand-est-il?

UN état d'urgence à été décrété, un et un seul, pour quel résultat? Et on le prolonge pour quel résultat?

Détournement stratégiquement politique, d'un état dont les renouvellement ne sauraient se succéder indéfiniment nous dit à nouveau le Conseil d'État en acceptant tout de même une 5ème prorogation d'un état devant être temporaire! Une usage détourné donc pour une politique sécuritaire qui ne sécurise rien ni personne, même pas ceux qui l'on mise en place espérant ainsi sauver leur vie politique.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

installation WC Paris 14/12/2016 17:59

Effectivement, l'Etat y voit avant tout son avantage. Affaire à suivre malgré l'état d'urgence avant d'autres pépins...