Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'armement à l'ère de l'Intelligence Artificielle, des robots tueurs autonomes, une fiction qui rejoins la réalité, stoppons la avant qu'il soit trop tard.

Qui de l'arme ou de l'humain qui la manipule est le plus dangereux?

Jusqu'à présent à cette question, il me semble que l'on pouvait répondre sans ambiguïté, que, seule, l'arme ne représentait guère de danger s'il n'y avait pas une volonté et une action humaine pour la manipuler et s'en servir, à part quelques exceptions, comme les situations imprévues et involontaires où des armes se retrouvent par exemple aux mains d'enfants, ou certains cas bien particuliers accidentels.

Avec l'apparition des armes autonomes qu'en sera-t-il?

Moi qui suis un pacifiste, il va sans dire que je soutiendrais toutes les formes d'actions qui pourront s'interposer face à leur avènement programmé par les marchands d'armes et tous les rouages militaristes et politiques qui les utilisent pour la défense des volontés guerrières, dominatrices et capitalistes.

Il semble que les premières alertes datent de 2014, en tout cas au plan de projet d'une nation, la Norvège, on les considérait encore comme de la fiction, mais déjà des craintes apparaissaient, l'envie de missiles autonomes, inquiétait ONG et un rapporteur de l'ONU, et quelques autres réactions, comme celle ci ou celle là . La projection vers un potentiel avenir de robot tueur émergeait, la Ligue pour la paix voyait déjà une violation du droit international.

2015 milles chercheurs, scientifiques et intellectuels adressaient conjointement une "lettre ouverte" un appel à interdire préventivement les armes autonomes, publiée à l’occasion de l’IJCAI, une conférence internationale sur l’intelligence artificielle.

Nombreux sont ceux qui ont rapidement compris que le mieux serait d'agir vite pour empêcher le commencement même d'une course vers ce nouveau type d'armement, et toutes les hypothèses imaginables qu'un tel développement augurait.

Leurs appels et leurs alertes n'ont pas suffit, auraient-ils la moindre chance d'aboutir, si une majorité des humains n'élèvent pas la voie contre une telle vision?

Après la poudre, le nucléaire, sommes-nous en route vers une troisième révolution en terme d'armement, si encore on pouvait imaginer que ces robots allaient se battre entre-eux! Là n'est certainement pas l'intention et l'objectifs de leurs concepteurs et de celles et ceux qui veulent s'en servir.

L'interdiction des armes entièrement autonomes, semble faire consensus. Le rapport d'un groupe d’un demi-million de membres de l’espace technologique – qui « définit des normes éthiques pour les constructeurs de systèmes autonomes » a été présenté lors d'un rassemblement international au sujet duquel nous n'avons pas encore de compte-rendu, un site dont je ne suis pas sûr de la fiabilité évoque la création d'une sorte de comité d'enquête et de réflexion à ce sujet, qui pose de nombreuses questions éthiques. Quand bien même leurs conclusions éventuelles étayeraient toutes ces craintes et les rendaient officielles, seraient-elles suivi d'effets? Les chercheurs avancent, et plus la démonstration sera faite de l'efficacité militaire de ces nouvelles armes, et plus sera difficile d'en empêcher l'utilisation. Je ne vois pas comment il sera possible de s'y opposer complètement, il suffira sans doute de garantir une prétendue supervision humaine pour leur conférer un caractère d'acceptabilité. L'un des arguments principaux pour les foules sera de présenter une hypothèse de minimisation des pertes humaines, ne croyez vous pas! Ce sera pour notre sécurité, alors pour la sécurité, la liberté, tout devient acceptable n'est-ce pas pour le commun des mortels qui ne se demande pas à quel prix il obtient cela!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article