Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Instiller d'abord le doute, insuffler les législations, organisez la confiance des décideurs et l'avenir est à vous! Tout se décide avant la loi!

Le premier pas est toujours d'une importance capitale, on dit même dans certains cas que c'est celui qui compte le plus, il est effectivement fondamentalement déterminant, dans la réflexion que je vous livre ce jour, ce premier pas concerne le cheminement qui va amener à une règle, une loi, un cadre, et si vous me connaissez un peu vous pouvez imaginer que je me sente vraiment concerné, moi qui dit souvent que je suis le doute personnifié.

Je ne sais ce que j'aurais développé si j'avais dû me trouver devant un tel sujet à 18/20 ans, je n'ai jamais fait de philo, enfin jamais d'une manière scolaire, pour le reste je me demande si je ne fais pas que ça à longueur de jours. Parmi les recherches que j'ai menée pour nourrir cette question, une affirmation a retenue mon attention, elle n'est donc pas de moi, mais peut-être savez vous ce que je pense de la paternité des idées, elle dit ceci que j'aurais sans pu vous écrire là sans même l'avoir lu, "le doute doit nourrir la réflexion, le doute ne doit pas nourrir la paranoïa", une fois ceci dit, n'importe qui, pour n'importe quoi, peut en revendiquer la justesse pour alimenter tout et son contraire ne pensez-vous pas?

Il me faudra aussi lire dans sa totalité ce document duquel j'ai extrait cette autre affirmation que chacun pourra à souhait utiliser contre l'autre camp!

 

D’abord, en
combattant ceux qui distillent le doute dès que des signes inquié-
tants rapportés à propos d’une innovation sont susceptibles de nuire
aux profits qu’elle procure

Plaidoyer pour un contre-lobbying citoyen.

Mais là n'est pas ce dont je veux vous entretenir ce jour, ce qui m'a amené là concerne plutôt le but envisagé, l'objectif à atteindre en instillant le doute supplémentaire au doute raisonnable qui devrait, il me semble, tous nous accompagner en toutes circonstances.

Car au doute raisonnable, naturel, légitime et essentiel, vient s'en ajouter un autre, celui qu'on organise, qu'on établie, qu'on instaure, pour une finalité manipulatrice. 

C'est donc devenu un scénario récurent, et si ce n'est le premier, celui qui semble être identifié comme tel est le cas de Philip Morris et la suspicion qu'il a installé au sujet des conséquences du tabagisme, depuis  sa méthode à fait école, et pour citer deux cas exemplaires actuels, qui ne sont pas les seuls, j'ai choisi celui des ondes diverses dont les cas d'électrosensibilités commencent à se révéler, et celui des perturbateurs endocriniens, pour lesquels la manigance est même devenue d'une grande visibilité, sauf que leur pouvoirs sont tels maintenant qu'il ne s'en cache même plus vraiment!

Si cette question ou réflexion là, à elle seule, peut suffire à nous faire douter des intentions de celles et ceux qui emploient de telles méthodes, que dire de l'étape suivante dans ce parcours de "lobbyiste" en tout genre qui consiste à organiser l'écriture même des textes qui vont définir l'orientation que devrait prendre la législation pour en finir avec les doutes!

Je sais je suis un peu évasif, alors plutôt que de tergiverser je vous invite à visionner la vidéo suivante, et on en reparle après si vous le voulez!

Ce que j'ai principalement tiré, pour ma part, de ce qui est dit là et qui me parait particulièrement important, c'est que tout ou presque se joue avant même les débats sur les propositions de lois, et ça je n'en avais personnellement pas conscience avant, enfin pas aussi fondamentalement et que comme il est avancé, ce "avant" nous échappe, alors que c'est sans doute là qu'il faudrait-être le plus présent, ça, ça me parait être d'une portée encore mal perçue!

Ce qui étaye avec encore plus de force et de solidité, la démarche que je soutiens et prône maintenant qui est celle de l'engagement et de l'investissement citoyens, il nous faut reprendre les rênes du pouvoir politique, sans quoi ils auront toujours ce coup d'avance qui restreint nos capacités les réduisant à des réactions trop tardives, alors qu'il nous faudrait pouvoir intervenir bien avant par une action.

Eux l'on parfaitement bien compris!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article