Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Glisser de l'évaluation du danger à celle du risque, les perturbateurs endocriniens minimisés d'aujourd'hui sont les hécatombes de demain.

"un perturbateur endocrinien pourra être autorisé si « le risque d'exposition de l'être humain est négligeable. »

Commission européenne

Le risque que prend la Commission européenne met l'humanité en danger, un danger parmi tant d'autre certes, mais un danger qui va aller crescendo, car leur utilisation pourtant très récente génère déjà des conséquences menaçantes. Une enquête met à jour que l'exposition atteint très certainement déjà un très grand nombre d'humains, en effet pour un énorme pourcentage de femmes ayant accouché en 2011 la présence de certains perturbateurs endocriniens déjà connus pour leurs méfaits, est détecté dans leurs analyses d'urines, qui pourrait croire alors qu'elles seules sont atteintes, enfants et hommes, n'en seraient-ils pas aussi imprégnés?

La Commission européenne entend établir sa propre définition des perturbateurs endocriniens, les industriels vont tout faire pour les rendre "négligeables", va-telle les suivre? Les propos de certains professionnels estimant que l'on distille une peur infondée font froid dans le dos!

"Mais il n'y a aucune raison de monter ça à ce niveau d'anxiété, ajoute-t-il, d'autant que cette anxiété peut générer des comportements dangereux chez les consommateurs".

Ce qui serait donc, d'après eux, potentiellement dangereux serait le comportement des consommateurs! L'inversement des responsabilités, une de ces manipulations dont ils ont le secret, enfin de ce genre de secret qui n'en sont plus vraiment, comme n'en est plus un l'intention des États-Unis d'interférer pour que la Commission européenne ne légifère pas ou de manière "négligeable"!

Moi ce qui me rend surtout très soucieux, c'est l'évolution que va prendre l'imbrication de ces perturbateurs à plus long terme, ce que, semble-t-il, aucun de ces décideurs ne semblent réellement envisager, comme si de toutes ces conséquences, rien d'autre ne comptait que ce qui est immédiat, contemporains, c'est à croire que vraiment plus personne, n'a la moindre intention d'envisager l'avenir, ce et celles et ceux qui viennent après, les générations futures!

Ces enfants, dont les mamans sont déjà affectées, ces embryons qui se sont nourri dans un milieu déjà infecté, qu'on-t-il déjà métabolisés, quelles traces "négligeables" les imprègnent déjà, qu'ils transmettront en plus des autres qu'ils vont accumuler au court de leurs vies à venir. Leurs corps vont-t-il apprendre à s'en défendre, ou d'additions  de quantités négligeables en additions de quantités négligeables, ne vont-ils pas finalement se trouver en overdose?

Outre les effets cocktails, dont on ne sait toujours à peu près rien, les effets d'accumulation au fil des ans et des ages, est donc nié par certains des décideurs influencés par divers groupes d'intérêts scientifiques, industriels, financiers, qui n'ont d'autres visions que leurs profits à court termes, le reste et toutes les autres conséquences : considérations négligeables! 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article