Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Consultation citoyenne à l'aube d'un avenir numérique à quelle visée, l'avis opposable ou l'acceptation sociétale du citoyen?

Vous êtes vous essayé aux consultations citoyennes?

Pour avoir tenté l'aventure quelquefois, et plus particulièrement celles concernant l'environnement, je dois avouer que j'ai fini, pour celles mises en ligne par le Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, par abandonner. Les projets d'arrêtés proposés à la consultation sont techniques et demandent une connaissance de chaque cas que seuls les proches des dossiers peuvent avoir en réalité pour prétendre pouvoir donner un avis vraiment objectif, circonstancié, éclairé, et constructif, ce qui n'est pour ainsi dire jamais possible, comment alors proposer une opinion sensé?. Par contre il m'arrive de participer à d'autres consultations citoyennes numériques, dont le résultat est potentiellement fort décourageant, j'avais exprimé par exemple ici mon désappointement au sujet de l'une d'elles!

Se pose donc la question de la finalité recherchée, et par conséquent du caractère opportun ou pas qu'il y a à participer à ce qui n'est potentiellement qu'une parodie de réel intérêt accordé à la population et à ses avis.

Je suis finalement attristé d'une certaine manière de me sentir conforté dans l'avis que je me suis fait de cette nouvelle possibilité que je voudrais pourtant voir étendue si elle était vraiment utilisée dans un véritable esprit démocratique ouvert, impartial et respectueux, ce qui ne se vérifie pas!

N'allez pas croire que j'en sois surpris, non, si vous me connaissez un peu vous savez déjà les positions que je défends de manière régulière, pour certains elles sont considérées comme idéologiques voir révolutionnaires ou extrémistes, sauf qu'elles sont basées sur des faits qui se vérifient dans l'immense majorité des cas, où qui ne vont pas tarder à se vérifier pour les autres.

Il y en a pour penser, et tout à court terme conforte cette hypothèse, que le XXIème siècle sera numérique, comme beaucoup je dois admettre que les outils numériques sont utiles, qu'ils offrent de réels avantages et ont de nombreux atouts, sans eux je ne serais pas là devant mon clavier à peu près chaque jours à vous partager les opinions et réactions que m'inspirent certaines actualités et certains thèmes que j'ai à coeur ou pour lesquels j'ai de l'intérêt.

Parmi ces sujets, celui de la démocratie me touche particulièrement, parce qu'il est essentiel, d'autant plus que je considère maintenant que le système représentatif galvaude le vrai principe démocratique. Ainsi, participer, même par le biais de consultations numériques à l'écriture de certains textes, même si l'idée est de tenter de les influencer dans le sens que ce que je considère être de l'intérêt général, est questionable, et pourrait même être considéré comme contestable pour certains.

Dans l'état actuel des choses, il me semble qu'il faut essayer d'influer par tous les moyens pacifiques possibles, jusqu'à la désobéissance civile si nécessaire, afin de faire évoluer notre société vers un avenir moins inégalitaire et plus respectueux de l'écologie, pour ne citer que ces deux aspects prioritaires. Seulement faudrait-il que nous soyons respecté, or ce n'est pas le sens que prend notre histoire, contrairement à certaines apparences. Veulent-ils vraiment nous laisser porter un regard citoyen sur nos institutions, les règles qui les régissent, et les textes qui nous encadrent, il semble bien que ce soit loin d'être aussi simple en fait, tout juste espèrent-ils nous voir abonder dans leur sens, et si ce n'est pas le cas! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article