Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La soumission à l'industrie nucléaire, un cauchemar systémique où tout est sous évalué, incidents, mises en dangers et impacts véritables.

En principe en terme de sécurité le mot d'ordre est de maximiser, c'est d'ailleurs le maître mots dont on nous assaille et dont on nous aveugle en quelque sorte, servant de prétexte mensonger et manipulateur pour obtenir de nous l'assentiment nécessaire à l'imposition de restrictions de libertés que nous n'accepterions sinon jamais!

Mais ces privations envisagées sont pourtant présentées comme communément considérées comme acceptables, voir souhaitables par une bonne part de la population, qu'il conviendrait d'évaluer en terme de représentativité, et de quantifier, pour mesurer si vraiment les mesures de sécurités qui en découlent se justifient réellement et sont à ce point approuvé et si elle le sont vraiment majoritairement.

Seulement cette question là ne nous sera jamais posée!

Pas plus que l'on nous questionnera sur la place qu'aurait dû et que devrait prendre le nucléaire! 

Dans les deux projections temporelles ce que nous pourrions répondre maintenant serait de toute manière assez vain, car ni pour le passé, ni pour l'avenir nous ne pouvons changer les conséquences déjà subies et toutes celles inéluctables à venir!

Il y a tout de même une chose qu'il serait possible de faire, cette chose si essentielle et basique que l'on nous présente à tout autre fin comme primordiale, incontestable, et qu'il faudrait même que l'on soit prêt à prioriser y compris par rapport à notre propre liberté, maximiser la sécurité!

Mais, oh comble de la manipulation, lorsqu'il s'agit du nucléaire, ce que l'on maximise c'est la sécurité, mais pas la sécurité des populations, non celle de l'industrie nucléaire, afin de minimiser non pas ces impacts et dangers, mais la conscience de leurs gravités et conséquences!

D'abord on réduit la probabilité d'accidents et leurs perception de gravité, et comme on sait qu'un jour ces premières manipulations de la vérité vont de toutes façon voler en éclat, et qu'alors mentir sur les risques n'aura pas suffit, il faut encore se garantir de se prémunir contre toute mise en accusation potentielle, ne pas être tenu pour responsable, alors pour cela ce sont les conséquences qu'il faut mensongèrement minimiser, enfin non pas vraiment les conséquences, mais la perception immédiate qu'on en a! Et dans le cas du nucléaire, les pires conséquences ne sont pour la plupart pas immédiates, c'est bien cela le mensonge le plus machiavélique qui entoure et enrobe le nucléaire et ses effets à long termes!

La France choisit les niveaux de risque les plus élevés possible pour la gestion des urgences radiologiques et de leurs conséquences. Un Rappel également toutes ces centrales répondent à un cahier des charges originel pour un fonctionnement de 30 années et ce en considérant que leur construction ait été infaillible et exempte de toute déficience, ce que l'on sait maintenant faux!

La France choisit les niveaux de risque les plus élevés possible pour la gestion des urgences radiologiques et de leurs conséquences. Un Rappel également toutes ces centrales répondent à un cahier des charges originel pour un fonctionnement de 30 années et ce en considérant que leur construction ait été infaillible et exempte de toute déficience, ce que l'on sait maintenant faux!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article