Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est notre attitude de consommateur qui détermine ou pas notre complicité, le prix est toujours le reflet d'une forme de réalité insoutenable!

Je m'incrimine moi même dans cette mise en cause, conscient de n'être pas toujours assez attentif aux retombées de certaines de mes consommations notamment alimentaires mais aussi technologiques, comme par exemple téléphone et ordinateur, car quand bien même je suis devenu relativement sobre maintenant de ces achats, essayant de repousser le plus tardivement possible leurs remplacement, et privilégiant l'occasion, je participe à ces nécessaires chaînes de productions de matériel peu coûteux, favorisant et justifiant ainsi tous ces empilages de sous-traitances diluant et masquant immanquablement les responsabilités au moins sur le plan juridique, mais qu'en est-il véritablement sur le plan moral et de l'honneur?

Cette prise de conscience n'est pas nouvelle pour moi, mon statut de consommateur responsable admis m'a évidemment amené à modifier certaines de mes attitudes, certaines actualités ont amplifiées plus encore la résonance de cette implication nécessaire afin de conformer tant que faire se peut mes achats ou mes non achats à cette reconnaissance établie des rouages qui s'assemblent pour configurer les chaines de productions devenues mondiales des objets plus ou moins utiles, pour certains de plus en plus futiles qui font notre quotidien.

Plus j'observe ce monde et ses imbrications et plus je suis persuadé que notre propension, peut-être pas si naturelle que ça, mais induite par les incitations, à amasser et empiler les objets de toutes natures, abreuvées par publicités et stimulations diverses que nous sommes, est le moteur, le coeur même de la machine à sur-produire et par conséquent à sur consommer, ou inversement, cercle vicieux s'il en est!

Engrenage oh combien pernicieux qui génère un autre mécanisme dévastateur, puisque nous voulons accéder à tout, il faut que ce que nous convoitons soit accessible, donc abordable, au moins sous sa forme basique, et pour qu'il soit abordable, il faut en diminuer les coûts de productions, c'est donc en cherchant à payer le moins cher possible que nous appauvrissons les autres et nous appauvrissons nous même par effet boomerang! 

Plus nous cherchons à consommer le moins cher possible plus nous nous appauvrissons nous même après avoir favorisé l'appauvrissement des autres travailleu.se.r.s sur le reste de la planète.

http://positivr.fr/t-shirts-mode-usine/?utm_source=actus_lilo

Je n'ai jamais été un aficionados des marques, je vais pourtant me contraindre à faire un tri drastique dans celles qui dorénavant recevront le peu de commandes que je serais amené à faire pour satisfaire à mes vrais besoins, il n'est plus question que je cautionne directement ou indirectement toutes les formes d'exploitations qui sévissent partout sur la planète.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article