Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a des idées qui ne valent pas un coopek, que vaut donc celle d'une monnaie locale, nationale?

Il y a des idées qui ne valent pas un coopek, que vaut donc celle d'une monnaie locale, nationale?

Dans le secteur géographique ou je vis, circule le "Galleco", lancée en 2013, cette monnaie locale, qui comme les autres a peu d'autonomie puisqu'elle est toujours basée sur l'équivalence euro, est semble-t-il peu usitée, à l'instar de ses sœurs!

Très peu d'informations à leurs sujet, celle d'Ille et Vilaine donc, ne déroge pas à la règle, de grand espoirs, mais peu d'adhésion concrètes, alors si vous voulez grossir les rangs, faite l'expérience. Moi même, pourtant favorable à ce qu'elles sont censés favoriser ne l'utilise pas, pour diverses raisons, dont la principale tient au fait que mes faibles capacités d'achats, ne me permettent pas d'entrer dans le court et peu répandu circuit de consommation qui s'y intéresse et l'utilise vraiment.

Voilà qu'on nous annonce qu'arrivent les versions digitales de ces monnaies, cette évolution parviendrait-elle à assurer le changement de circulation monétaire globale tant espéré par leurs concepteurs, cet objectif vers lequel arrive une nouvelle 'concurrence", une nouvelle monnaie "locale" à vocation nationale, le Coopek!?

Je ne sais trop que penser de ces alternatives, très franchement vu les tournures que cela prend, et quand je lis que ce qui manque à ces expériences c'est de pouvoir octroyer avec des prêts, je suis de plus en plus dubitatif!

L'idée d'un circuit coupé de la monnaie fiduciaire principale dont on connait les imperfections et les malversations ne peut que motiver l'enthousiasme et l'espoir d'un autre rapport à "l'argent", mais est-ce que cela pourrait suffire?

A l'heure ou le système financier nous annonce la fin programmée de la monnaie fiduciaire, qu'attendre de ces monnaies alternatives, dans la mesure où elle ne remettent pas vraiment en cause le système financiarisé réellement, ou en tout cas beaucoup trop faiblement, si en plus elles entrent maintenant en concurrence!

Est-il possible de changer ainsi l'économie?

J'aimerais y croire, mais pour cela ne faudrait-il pas que d'autres changements de vision sur les échanges et sur la valeur que l'on donne aux choses et aux êtres qui les façonnent n'interviennent?

Je veux croire que ce soit possible, sinon l'avenir que nous promet le système financier, lui à coup sûr, ne vaudrait pas un coopek!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article