Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne faudrait-il pas que nous devenions tous journalistes ? Vérification des sources, objectivité, impartialité ! A l'opposé de nos réactions émotionnelles.

Ne faudrait-il pas que nous devenions tous journalistes ? Vérification des sources, objectivité, impartialité ! A l'opposé de nos réactions émotionnelles.

Malgré une réelle volonté de tenter de poser un regard critique sur les différents sujets que j'aborde, je ne le fais pas à la manière dont devrait le faire un journaliste digne de ce nom, ce que je ne prétends pas être en l'occurrence, mais avec certaines opinions, d'aucunes tranchées, d'autres plus interrogatives et possiblement révocables, pour peu que quelques démonstrations ou révélations ne me fournissent les arguments et raisonnements adéquats qui me convainquent.

J'ai été plus d'une fois contrains de revoir et remettre en questions certains de mes points de vues, convaincu d'erreurs de temps à autres, me laissant parfois embarquer un peu facilement sur des sujets que je maîtrise moins, il m'est arrivé aussi parfois de relayer des informations sous le coup de l'émotion sans prendre le temps d'en vérifier l'exactitude et la véracité, et ça, est sans doute le pire qu'on puisse faire !

Se fourvoyer soit même, par manque de lucidité, de recherches ou d'expériences fait partie des apprentissages individuels et des erreurs de jugements que l'on peut tous vivre inévitablement, je considère que ceci et excusable et acceptable, par contre je m'en veux encore de ces fausses informations que j'ai partagées par simple précipitation la plupart du temps, mais aussi parfois parce que mes a priori et mes pré-supposés me faisaient gober trop facilement quelque chose qui allait dans le sens de mes convictions. Seulement cela ne justifie pas de propager et d'utiliser des manipulations ou des fakes pour parvenir à étayer ses propos. C'est bien en cela que se laisser aller à se manque de vérification ou le faire en se faisant piéger est grave, et beaucoup moins tolérable.

Combien de mensonges, de tromperies, de manipulations sont propagés de manière importantes, sur les réseaux sociaux, il peut parfois ne s'agir que de bêtises, de bobards ou de contrevérités sans grandes incidences, mais il s'agit parfois de faussetés, de manœuvres, de ruses et d'impostures consciemment orchestrées, pour tirer sur certaines ficelles faciles, celles qui se jouent de nos émotions principalement, et activent les plus bas instincts.

Deux exemples récents sont évoqués , mais ils sont légions, et c'est même devenue l'un des aspects les plus sombres de l'internet, d'où l'importance grandissante d'apprendre à vérifier les sources de nos supports informatifs, cela devient impérieux !

Mais le plus dangereux n'est peut-être pas là encore, le plus nocif tient sans doute dans le fait que nous sommes nous même en capacité de nous laisser aller à cautionner des orientations et des causes sans en questionner vraiment les tenants et les aboutissants, par fainéantise intellectuelle, par idéologie, par croyance systématiques à certains fils conducteurs, et certaines sources d'informations ou réseaux d'alertes et de mises en garde.

Un échange tendu à propos de Linky lors d'une récente rencontre entre Nuitdeboutistes, m'a chamboulé, et quelque peu désarçonné, des arguments qui m'avaient jusque là paru inécoutables parce que propagés généralement par les défenseurs de ces compteurs communicants dit "intelligents", me sont soudain apparus comme justifiables lorsque qu'ils ont été employés pour défendre une autre approche et un autre questionnement de cette problématique !

Ne nous arrive-t-il pas de nous arc-bouter injustement sur certains sujets, de réfuter certains arguments de manière arbitraire, de repousser artificiellement certaines thèses ou propositions ?

Ne nous faudrait-il pas nous détacher davantage parfois de ce qui nous touche émotionnellement, et de ce qui nous atteint au plus profond, nous motive tout particulièrement, afin de ne pas nous tromper nous même à certains sujets, ou tout au moins de ne pas tenir compte assez correctement de tous les arguments et approches possibles de chaques problématiques ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article