Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Encore un petit effort de la Banque mondiale sur le seuil de pauvreté et elle va bientôt ne plus être visible ! Ah la valeur des chiffres !

Encore un petit effort de la Banque mondiale sur le seuil de pauvreté et elle va bientôt ne plus être visible ! Ah la valeur des chiffres !

Je ne suis pas un expert, loin de la, à ce sujet, mais ce matin une annonce m'a interpellé et surpris, un titre affirmant "L’extrême pauvreté, presque éradiquée", intrigué j'allais lire ce que "L'Express Business" pouvait bien tordre pour se permettre une telle affirmation.

Ma première pensée était que, si véritablement l'EXTREME pauvreté était en recul, ce que j'avais déjà pu lire, la très grande et la pauvreté elle ne l'était guère ! C'est en tout cas ce que je redoute, il m'a pourtant fallu me rendre à l'évidence, même "l'Observatoire des inégalités" se range à ce constat, bonne nouvelle alors, n'est-ce pas !....Sauf que quelque chose ne me semble pas aussi clair que ça, après avoir d'abord mis en garde en titrant que les inégalités elles persistent, et de rappeler aussi que selon eux "Observatoire des inégalités, il convient de rester prudent car je cite,

Si la mesure des revenus est lacunaire dans les pays développés, elle l’est bien plus dans les pays pauvres, certains n’ayant même aucune donnée officielle récente. En outre, les instruments de mesure sont différents selon les pays. Ces données mondiales ne sont que des ordres de grandeur vagues, dont il ne faut retenir que la tendance

Observatoire des inégalités

On le sait on peut tordre les chiffres, les orienter, à tel point d'ailleurs qu'il est très difficile d'appuyer ses affirmations sur des supports chiffrés irrévocables et indémontables, ce que chacun d'entre nous tente pourtant de faire, moi le premier, quand ceux là valident mes convictions, ou qui ne soient contredis par d'autres tout aussi questionnables et sujets à caution, et ce dans à peu près tous les domaines, les pragmatiques et réalistes repasseront, tout est question de point de vue, de postulat, d'orientation, quand il ne s'agit pas véritablement de faire dire aux chiffres ce que l'on veut ni plus ni moins !

Dans le cas présent, même si j'aimerais tant que cela soit véridique, je reste perplexe...

Et pourtant je vis un moment particulier qui m'oblige à remettre en cause ma compréhension de l'évolution globale, en effet d'un regard qui reste grandement superficiel, j'en suis à percevoir un changement véritable ici au Vietnam (sud : Ho Chi Minh Ville, anciennement Saigon ) où je suis en séjour avec ma famille, et que je ne peux que prendre et admettre en exemple, il y a 21 ans j'étais dans ce pays j'y ai passé 2 mois, les mendiants dans les secteurs les plus accessibles et les plus visités par les "touristes que nous sommes" sont devenus rares, ont-ils été repoussés dans des zones moins visibles, ont-ils vraiment changés de conditions ?

Les scooters ont remplacés les vélos et cyclos pousses (uniquement à destination touristique) qui ne sont plus utilisés que par une ultra minorité ?

Les voitures de luxe sont visibles partout, le nouveau quartier 7 ressemble aux standards qui sont les nôtres Européens et ou Américains, le réseau routier s'est considérablement amélioré, (pas les trottoirs, qui après être devenus des parking à scooters, on tendance à devenir une allée supplémentaire de circulation pour ceux ci !) mêmes les cantines de rues, sont devenues plus rares, alors que les restaurants et chaines de restauration rapide (y compris Mc Do) sont apparues, comme dans nos rues, rares sont celles et ceux qui n'ont pas leur téléphone portable vissé à la main, (je vous garanti que les voir circuler en scooter vu le flot de circulation est déjà en soit impressionnant, mais quand en plus ils le font tout en téléphonant, ça frise la notion d'équilibriste).

Les affiches promotionnelles des projets immobiliers qui croissent comme des champignons un peu partout dans ce que j'ai pu voir déjà de cette ville immense, projettent un futur grandiose, au point que quelque chose s'est révélé à moi, d'une façon que je n'avais encore jamais perçu de la sorte avec autant d'acuité, la (pire, ou plus grandiose selon les points de vue !) promotion (que je qualifierais même d'abjecte quelque part !) de l'un de ces projet le long du bras le plus important du fleuve "Saigon River", fait entrevoir un futur où seul la richesse à droit de citer, l'image représente des tours, entourées de parcs verdoyants, des allées de circulation ou ne roule que des voitures haut de gamme, des yacht et rien d'autre sur la rivière, la vie débarrassée de toute forme de vie autre que celle d'une classe riche, débarrassée de la pauvreté, une vie dont les pauvres ont disparues, évaporés (éradiqués !?). je regrette bien de ne pas l'avoir prise en photo !

Il semble donc qu'ici, le niveau de vie global ai vraiment progressé, et je m'en réjoui même si je redoute pour eux le sens que cela prend, ils ont droit comme nous à voir leurs conditions changer, ça je l'admet, et le revendique d'ailleurs, mais j'aimerais tellement que cela prenne un autre chemin, c'est leur choix, en tout cas, c'est ce vers quoi on les dirige, me voilà donc obligé de reconnaître que certaines formes de pauvretés ont régressés, mais il y a tout de même quelque chose qui me semble un peux facile et particulièrement pernicieux, en effet, tout n'est-il pas question de seuil ?

Si j'admets être un peu obtu quand à ma façon de percevoir l'évolution de ce que l'on appelle la pauvreté, il y a quelque chose qui me semble questionable pour le moins, quand on fait dire à des chiffres la tendance d'une évolution, encore faut-il le faire sur des bases identiques, et quelque chose m'intrigue, le dernier rapport positionne un seuil d'extrême pauvreté à 1.9 dollars/jours, et dessine ainsi un résultat visuellement impressionnant, ce qui me dérange et me pose question dans cette proposition, c'est que ce seuil n'est plus le même, en effet le seuil en 2000, était alors à 1.08 dollars/jour contrairement à ce que ces graphiques affirment !?

Seuil que je constate relevé en 2008 ici à 1,25 dollars/jour.

Ainsi ne suffit-il pas, demain, de monter ce seuil à 2,5 dollars/jour, ou pourquoi pas à 3 pour diminuer de facto le nombre d'humains prétendument dans l'extrême pauvreté, il en va ainsi des autres niveaux dans tous ces classements, en relevant les seuils, on change évidemment les choses, alors s'il est possible qu'une certaine forme d'extrême pauvreté ai réellement reculé, les conditions de vie réelles n'en sont pas pour autant meilleures et plus enviables !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article