Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faudrait-il donc se méfier de tout ce qui se dit vouloir faire preuve d'intelligence ?

Faudrait-il donc se méfier de tout ce qui se dit vouloir faire preuve d'intelligence ?

A l'ère de la communication, les mots sont-ils encore ce qu'ils devraient être ?

Je n'en peux plus de m'offusquer et d'être atterré par exemple par les slogans publicitaires, qui utilisent des terminologies se basant sur des mots aux sens très profonds, liberté, épanouissement, valeurs, bonheur, engagement, intelligence, etc pour vous vendre leur produits avec des arguments sur-évalués, à minima très exagérés quand ils ne sont pas tout simplement totalement mensongers.

Que dire des hommes politiques, et de leur rhétorique abusive et manipulatrice, le sens des mots est galvaudé, déprécié, mod(e)ifié, tout y passe.

Entre l'intelligence artificielle (AI), les compteurs intelligents, les tests souvent absurdes et alarmant de QI, l'intelligence des marchés, etc se vanter d'intelligence, sonne bien, c'est vendeur, sauf qu'il faudrait que ce le soit vraiment, mais là aussi le mot n'a plus de sens, il a été vidé de sa substantifique moelle.

Voilà donc qu’apparaît l'Alliance glogale pour une agriculture intelligente plus précisément (GACSA, pour Global Alliance for Climate-Smart Intelligence), et il me semble devoir dire d'emblée, qu'il y a urgence à se méfier, et à aller voir ce qui se cache derrière ces mots.

C'est ce qu'on fait 4 organisations, qui font parties de celles que j'ai tendance à considérer bien plus digne de confiance que tous les discours et présentations que vont nous en faire les élites qui nous gouvernent et les médias qui les soutiennent, l'ambiguïté très malsaine et sujette à caution de l'agro-écologie à la sauce du Ministère de l'agriculture, en fait un cas d'école.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article