Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre agricoles, c'est en France que la Chine fait aussi son marché, selon les lois de ce dernier concept, contourner les règles, telle est la devise des lois du Marché !

Sans que cela soit aucunement prémédité, le lien entre ce billet et le précédent du jour est sans conteste, c'est même d'ailleurs en grande partie ce qui me motive à l'écrire et le partager, tant la liaison est évidente sous certains rapports.

Tout s'achète et tout se vend, c'est bien là la loi la plus acceptée maintenant de manière universelle, enfin surtout par celles et ceux qui en ont fait le concept soit disant bénéfique pour le monde, la mondialisation du commerces, et des échanges en tout genre, où la seule règle qui compte vraiment est celle du profit envisageable, outrepassant tout autre considération, justifiant toutes les manipulations plus ou moins légales pour parvenir à ses fins de prises de possessions et de commercialisations.

Nous allons donc en vertu de ces lois que les traités internationaux en cours, TAFTA ou TTIP, CETA, etc voudraient voir établie comme inviolables, devoir subir les même traitements que nous infligeons aux autres loin de chez nous jusqu'à il y a peu, mais nous sommes maintenant vu comme des territoires à conquérir par d'autres pays, au même titre que nous en préemptons nous aussi.

Ainsi La Chine, mais pas que, lorgne nos terres encore exploitables, voici le nouveau placement écologique, des prix qui explosent, et des droits de préemptions des SAFER qui ne permettent pas de tout sauvegarder, loin s'en faut, et le Marché s'engouffre !

Si comme moi vous taper dans un moteur de recherche "achat étranger de terre en France", vous constaterez que les premiers liens vous proposeront à vous de faire vos emplettes et vos investissement, sauf que la possibilité est la même dans l'autre sens et c'est juste normale dans ce monde commercialisé, ainsi donc les moteurs de recherches Chinois, doivent eux proposer des liens vers des investissement en France, eh oui !

Alors ne s'agit-il pas rien de moins qu'une nouvelle forme de colonialisme ? C'est en tout cas mon avis, nous sommes à l'aune de temps où nos frontières après celles des pays que nous avons nous même abattus (symboliquement et commercialement) vont subir à leur tour des amputations territoriales dont les affres nous sont encore inconnus, mais que d'autres expérimentent depuis déjà bien longtemps.

On savait déjà l'immobilier très prisé, on avait déjà pris conscience que certaines de nos entreprises, allaient nous échapper, mais le commerce ne s'arête pas là, ce sont donc aussi maintenant nos terres qui sont en proie aux appétits inter-continentaux.

Les Chinois lorgnent nos campagnes, quand nous lorgnons celles de l'Afrique que ces même Chinois sont prêt à payer encore plus cher que nous, ainsi se prépare un temps où nous perdons sur tous les tableaux, c'est la loi du Marché ma p'tite dame !

On croyait les remparts législatifs suffisants, mais c'est sans compter sur les failles qu'on su découvrir les cabinets juridiques d'investisseurs prêt à tout, vous savez ceux des méchants qui trichent sur nous ! L'exploitation de la faiblesse de l'autre est donc la clé qui à ouvert la possibilité de contourner des règles qui n'ont pas su anticiper de telles manigances, et c'est un cabinet Français qui sert de rouage à une telle mesquinerie, comme ce sont des Africains qui bradent leurs propres pays, l'arroseur arrosé, c'est drôles dans certaines circonstances, mais parfois, ça l'est beaucoup moins !

Terre agricoles, c'est en France que la Chine fait aussi son marché, selon les lois de ce dernier concept, contourner les règles, telle est la devise des lois du Marché !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article