Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'espérance de vie augmente rapidement en général, mais baisse en France en particulier, conjoncture ou pic physiologique ?

Alors que sur le plan global l'OMS en conclusion des évaluations des ODD Objectif de Développement Durable, affirme que l'espérance de vis à augmenté de 5 ans depuis l'an 2000, me reviens en mémoire un questionnement, induit par une surprise il y a quelques mois lorsque j'avais pris connaissance de chiffres (à affiner puisqu'ils sont encore considéré comme provisoire), très officiel démontrant que l'espérance de vie des Français avait baissé en 2015 !

L'espérance de vie augmente rapidement en général, mais baisse en France en particulier, conjoncture ou pic physiologique ?
L'espérance de vie augmente rapidement en général, mais baisse en France en particulier, conjoncture ou pic physiologique ?

La presse en avait fait peu de cas, il faut dire que ce n'est pas une nouvelle facile à annoncer !

Si donc l'espérance de vie ne cesse de progresser d'un point de vue global, les disparités sont énormes, et certaines donc antagonistes, quand l'espérance de vie des populations de pays en développement fait des bonds, les écarts se resserrent de façon spectaculaire, et heureusement ajouterais-je, une forme de justice en quelque sorte à mes yeux, sauf que ce qu'il faut admettre, c'est que sans doute, (sans aucun doute !?) cette augmentation de l'espérance de vie à comme tout chose ses limites.

Outre l'aspect physiologique, n'y a-t-il pas d'autres facteurs à prendre en ligne de compte, ce que ne font pas encore les chiffres actuels, trop tôt sans doute encore pour les évaluer vraiment, alors qu'ils se dessinent pourtant, augmentation des cancers, et autre atteintes à la santé par les divers polluants qui s'accumulent et vont aussi envahir des contrées de la planète encore sauvegardées jusque là, qui sait les impacts que cela va avoir sur des populations absolument pas préparées à cela, et dont surtout les structures de santé n'ont pas les moyens techniques et financiers, pour y remédier mais là j'extrapole !

Les disparités ne sont pas qu'entres les différentes parties du globe, ainsi en France comme dans tous les pays développés il me semble, les écarts entre sexes sont notables, si d'une manière générale la baisse est partagée, elle ne l'est pas tout à fait équitablement, après une nette amélioration, les femmes voient leur progression d'espérance de vie en baisse, elle reste tout de même à leur avantage, mais jusqu'à quand oserais-je me questionner !

L'une des grandes questions, outre les nouvelles atteintes sanitaires, et environnementales, j'insiste, est donc bien de vérifier si les limites physiologiques sont atteintes, ou proche de l'être, ce qui sert d'ailleurs d'argument en quelque sorte au transhumanistes, et autres scientifiques, qui voient au travers de la science, qu'elle soit génique ou technologique, une parade, quand ce n'est pas un objectif de s'extirper de la nature,

L'espérance de vie augmente rapidement en général, mais baisse en France en particulier, conjoncture ou pic physiologique ?

Je vous laisse donc avec ces questions, qui ne sont pas pour moi existentielles, quoi que ! Mais il me semblait que d'apporter une nuance aux grand médias, qui ne vont sans doute pas cette fois occulter ces derniers chiffres de l'OMS, puisqu'ils sont encourageant et peuvent permettre d'étayer l'idée que nous serions dans la bonne direction, ce dont je doute vraiment, et qu'il convient d'interroger vraiment.

Mais c'est déjà assez lourd n'est-ce pas ! Qui vivra verra !

Mais c'est déjà assez lourd n'est-ce pas ! Qui vivra verra !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article